Bientôt l’été ? C’est le moment où jamais de danser sur les pistes !

Folie Douce Alpe d'Huez

Crédit photo : Laurent Salino . Alpe d’Huez Tourisme

Ces cinq dernières années, les dancefloors d’altitude ont poussé comme des champignons un peu partout en station.

Le premier à voir le jour fut la Folie Douce, ouverte à Val d’Isère en 2007. Aujourd’hui encore, l’endroit est « the » place to be des amateurs d’après-midi festifs en station. Non contents d’assister à un spectacle cabaret, les vacanciers ont la possibilité de se restaurer et de se déhancher sur le son des DJs. Le succès est tel que la formule a fait des petits. Après Méribel et Val Thorens, une quatrième Folie Douce a ouvert cet hiver sur les hauteurs de l’Alpe d’Huez, en Isère.

Ailleurs, de nombreuses initiatives ont aussi vu le jour :

  • Aux Deux Alpes, le Pano Bar enflamme le  créneau 15-17 heures à 2600 mètres d’altitude depuis plusieurs années maintenant.
  • A la Clusaz, le Bal met le feu à l’apéro tous les après-midi  à partir de 16 heures.
  • A Val Thorens, le 360 Bar n’hésite pas à mettre à l’affiche les plus grands DJs et organise un festival de musique électronique du 26 avril eu 2 mai…
  • Du côté d’Avoriaz enfin, le Chalet accueille plusieurs centaines de personnes chaque après-midi entre 15h et 18h30.

 

>>  Découvrez le métier de Skiman

Les commentaires sont fermés.