3 questions à : un Directeur de magasin Intersport

Pour le premier épisode de « 3 questions à », nous avons interrogé Olivier, Directeur d’un magasin Intersport en station. Il nous dit tout sur son quotidien, le choix des produits et finalement pourquoi ce métier est si passionnant ! Interview.

Magasin, location de skis

© Intersport

Intersport : Quelles sont vos missions en tant que Directeur de magasin ?

Mon métier consiste d’abord à faire respecter les basiques, c’est à dire l’accueil, la propreté du magasin, l’amabilité du personnel et la bonne prise en charge des clients. Le recrutement est aussi une mission très importante. Nous avons affaire en station à un phénomène de saisonnalité. Nous embauchons donc en hiver pour 5 mois. Le personnel doit être performant car c’est lui qui fait vivre le magasin, qui insuffle la dynamique et l’image que les clients auront de l’enseigne. Nous privilégions vraiment la proximité, le dialogue, le conseil.

Intersport est une coopérative d’achat qui a pour slogan « les marques au meilleur prix ».

Notre politique n’est pas d’acheter à tout prix les produits les moins chers, mais ceux qui ont le meilleur rapport qualité/prix. Certaines enseignes ne regardent que le prix, mais à moyen ou long terme, c’est toujours le client qui en pâtit.

En montagne, la majorité de notre activité se concentre sur la location. Nous ne négligeons pas la vente, mais elle dépend beaucoup des facteurs météorologiques. La gestion est beaucoup plus rigoureuse qu’avant. Les prix sont de plus en plus bas et la concurrence est plus féroce. Il y a 20 ou 30 ans, les gens ne discutaient pas les prix. Aujourd’hui nous sommes confrontés à ce phénomène de marchandage. Les clients veulent du service, du matériel neuf, au prix le plus bas. Il faut ainsi s’adapter à cette nouvelle donne.

>>  Louer son vélo en station : c’est facile et moins cher !

Une de nos principales missions est également de consulter quotidiennement le « back office » Intersport, la face cachée de notre site Internet. Il est mis à disposition pour ajuster au quotidien les prix et les gammes par rapport à la concurrence. Aujourd’hui la vente a beaucoup changé avec l’explosion d’Internet. Même des petites stations qui n’étaient auparavant pas touchées par ce phénomène, peuvent maintenant faire jusqu’à 80% de leur chiffre d’affaires sur Internet.

Intersport : Comment choisissez-vous les produits proposés à la location ?

J’ai la chance de faire partie du comité qui sélectionne les produits pour la saison N+1. Ce comité englobe plusieurs sociétaires qui sont confrontés quotidiennement aux problématiques terrain. Nous avons un rendez-vous au mois de novembre, pour l’hiver 2015/2016. Toutes les marques présentent leurs produits destinés à la location. Nous présélectionnons à cette occasion les articles de la saison prochaine. En janvier, un ski test est organisé sur trois jours à Méribel. Nous pouvons tester les produits et les noter selon des critères définis. En février/mars, nous rencontrons à nouveau les marques lors du salon de ski ISPO à Munich pour affiner nos choix. C’est le moment de choisir les produits et de négocier les prix. Au retour du salon, les sociétaires reçoivent notre « bible » qui référence les produits Intersport. Les commandes sont ensuite passées en avril/mai.

Nous avons une politique produit plutôt que marque, c’est à dire que nous sélectionnons un article en fonction de sa qualité, et non de la marque qui le fabrique. Pour choisir les produits, nous nous basons sur ce que les consommateurs recherchent. La majorité des clients qui viennent en station ne skie qu’une semaine par an, et considère le ski comme un loisir et pas forcément comme une passion. De nos jours, toutes les marques produisent de bons skis, alors le critère prioritaire est l’esthétisme jumelé à une géométrie moderne. Il faut ensuite que le revêtement et la semelle soient durables, afin de rester efficaces plus longtemps.

>>  L’entretien des skis

Chaque semaine, les skis sont remis à neuf. Lorsque l’enneigement a été bon, un fartage suffit amplement. Si ce n’était pas le cas, nous refaisons les carres avec des machines très performantes, un fartage, et si besoin un entretien complet de la semelle est effectué. Le parc de location doit être renouvelé tous les 3 ans. Nous procédons à un roulement au cas par cas, en fonction de l’état de chaque ski. La règle c’est que 33% du parc tourne. Les chaussures quant à elles sont renouvelées tous les 2 ans.

Intersport : Qu’est-ce qui vous passionne dans votre métier ?

Ce qui est passionnant c’est que nous sommes dans un environnement magique. Même si nous connaissons parfois des périodes difficiles, nous vivons dans un endroit privilégié par rapport à la majorité des gens qui viennent nous rendre visite. La richesse de notre métier, c’est le contact au quotidien avec les clients. Les gens sont en vacances, c’est donc plus facile d’échanger. Nous pouvons faire de belles rencontres car notre clientèle est assez cosmopolite. Nous parlons effectivement plus anglais que français car il y a 60% d’étrangers dans la station (anglais, hollandais, allemands, russes…). C’est une chance de pouvoir partager notre passion, leur faire découvrir les dernières technologies et les faire rêver avec des skis haut de gamme !

Intersport : Merci Olivier et bonne saison !

Les commentaires sont fermés.