Où skier cet été ?

Avez-vous déjà pensé à vous rendre en station de sports d’hiver… l’été ? En décalage avec nos pratiques estivales habituelles, le ski estival n’en compte pas moins de nombreux adeptes. Pour tenter l’expérience, voici quelques endroits où aller.

ski d'été les deux alpes

Crédit photo : OT Les 2 Alpes – Vincent LOZZI

Les Deux Alpes

Aux Deux Alpes, le ski d’été ne date pas d’hier. Depuis quarante ans, clubs, équipes nationales et autres amoureux du ski sous le soleil rejoignent le plus grand glacier skiable d’Europe une fois les beaux jours venus. Chaque jour, près de deux mille skieurs accèdent aux sommets de la station, entre 3200 et 3600 mètres. Une clientèle très internationale notamment composée de nombreux Italiens.
Les fans de compétition peuvent espérer croiser le gratin du ski mondial, plusieurs équipes nationales ayant fait du glacier leur terrain d’entraînement favori.
Les débutants trouveront également de quoi se faire plaisir grâce aux pistes larges et accessibles et au fil neige.
Enfin, le glacier est le paradis des freestyleurs, qu’ils soient skieurs ou snowboardeurs, grâce à l’un des plus beaux snowparks de France.
Pour que tout ce petit monde puisse skier dans les meilleures conditions, le service des pistes prépare le terrain dès l’hiver. Entre autres techniques utilisées : les pièges à neige, consistant à stocker l’or blanc via des barrières de bois ou des séries de demi tubes creusés dans le glacier.

Val d’Isère

Sur les hauteurs de Val d’Isère, le Glacier du Pisaillas s’étend de 2600 mètres à 3300 mètres d’altitude.
Il est ouvert tous les matins de début juin à mi-juillet et voit passer chaque jour entre 250 et 300 skieurs. Comme aux Deux Alpes, la majeure partie de sa fréquentation est le fait des compétiteurs, qu’ils s’agissent des clubs, des équipes nationales ou des teams privés. Environ 10 % de la clientèle est composée de particuliers.
Côté géographie, le glacier du Pisaillas a la particularité d’être exposé à l’ouest. Le soleil arrive donc relativement tard, ce qui facilite un bon regel nocturne et donc un revêtement bien dur jusqu’aux alentours de 10 heures 30.
A Val d’Isère comme sur les autres glaciers, l’été se prépare l’hiver, notamment pour stocker la neige.
En dehors du ski, vous apprécierez de pouvoir vous prélasser au restaurant d’altitude La Cascade. Idéal pour bronzer ou passer du bon temps avec les siens, c’est également le lieu de rendez-vous de toutes les équipes venues s’entraîner sur le glacier.

>>  Comment choisir sa station famille ?

Tignes

Non contente d’être parmi les dernières stations à fermer ses portes, Tignes est également très fière de pouvoir rouvrir son glacier au public de la fin juin au début du mois d’août. Ici comme ailleurs, le ski d’été appartient à celles et ceux qui se lèvent tôt. Les journées commencent à la fraîche avec une ouverture du funiculaire dès 7 heures 15 et une fermeture aux alentours de 13 heures. Au programme sur le glacier de la Grande Motte : vingt kilomètres de pistes, douze remontées mécaniques et l’un des plus beaux snowparks de l’Hexagone.
Avec son point culminant à 3456 mètres, le site propose un espace spécialement dédié au ski de fond.
Pour les adeptes du « skiing, chilling, bronzing », le restaurant d’altitude le Panoramic est « the » place to be.
A Tignes, l’été est également la saison des bons plans. L’achat d’un forfait de ski une semaine donne par exemple le droit d’accéder gratuitement à l’espace aquatique Le Lagon. De quoi récupérer bien tranquillement en attendant votre prochaine matinée sur les pistes. Côté hébergement, de très nombreux hôtels et résidences pratiquent des tarifs attractifs.

Les commentaires sont fermés.