Soigner les petits bobos de l’hiver

L’hiver est bien installé avec son lot de petits bobos : lèvres gercées, crevasses sur les mains, pieds gelés… Pour affronter le froid en toute sérénité, nous vous livrons quelques astuces.

Gerçures : les mains et lèvres à rude épreuve.

Déshydratées, des gerçures peuvent apparaître sur les lèvres. Le geste que l’on fait tous par réflexe et qui est pourtant à bannir : s’humecter les lèvres avec sa langue. En effet, cela accélère encore plus le dessèchement ! D’autres astuces beaucoup plus efficaces existent. Ainsi, il est conseillé au quotidien d’appliquer un baume hydratant. Pour les femmes, des rouges à lèvres de bonne qualité peuvent aussi aider à contourner ce phénomène. En cas d’exposition au soleil, il faut appliquer un baume muni d’une protection solaire. Si l’air est trop sec, une solution consiste à mettre en place un humidificateur d’air. Les gerçures peuvent aussi se combattre avec une alimentation riche en vitamine B, c’est-à-dire les poissons, la viande, les légumes, les noix. Boire de l’eau reste l’une des meilleures alliées contre la déshydration.
Les mains ne sont pas non plus épargnées par le froid. Des fissures cutanées peuvent apparaître. Pour éviter ce phénomène, on peut appliquer régulièrement une crème protectrice pour les mains. En cas d’exposition au froid, porter des gants permet de limiter le risque. Si des crevasses apparaissent quand même, l’utilisation de crèmes antiseptiques ou de pommades cicatrisantes peuvent soulager ce désagrément. D’autre part, les huiles essentielles peuvent être des alliées de choix. Par exemple, on peut appliquer 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de lavande sur les mains deux fois par jour. D’autres solutions naturelles existent, comme le beurre de karité.

Snowman par Ryosuke Yagi

Snowman par Ryosuke Yagi

En montagne, attention au soleil !

Un séjour à la montagne peut-être très bénéfique, mais gare au soleil ! L’indice UV augmente de 10% tous les 1000 mètres et la neige réfléchit entre 40 et 90% des rayons. Même si le ciel est voilé, les nuages ne filtrent pas les UV. Une surexposition peut brûler la peau et accentue le vieillissement cutané. C’est pourquoi en vacances à la montagne on pense à la crème solaire ! Pour bien choisir sa protection, on détermine son type de peau en fonction de la pigmentation et de la capacité à bronzer. Pour les peaux mates quand le soleil est important, il faut se munir d’un indice 20-25. Pour les peaux les plus sensibles, un indice 50 s’impose. Enfin, il vaut mieux choisir une crème protégeant des UVA et UVB. Après une journée au ski, il est conseillé de mettre de la crème hydratante. En cas de coup de soleil, les crèmes « après solaire » apaiseront les brûlures. Il faut aussi penser à s’hydrater en buvant en abondance. En cas de douleur, un antalgique peut être pris. Si la fièvre apparaît, il devient nécessaire de consulter un médecin.
Outre, la peau Les yeux ont aussi besoin d’être protégés. Le soleil peut-être néfaste pour la vue. Si l’on ne se protège pas, on risque une uvéite, c’est-à-dire une brûlure. Résultat, il faut passer 24 à 48h dans le noir. Vacances gâchées à la clé ! Avant d’en arriver là, il vaut mieux se munir de lunettes de soleil. En ski, de nombreuses marques de sport proposent des masques. Confortables et légers, ils assurent une protection optimale !

Crème solaire (Crédits : INTERSPORT)

Crème solaire (Crédits : INTERSPORT)

Des vêtements et gestes pour lutter contre les extrémités gelées.

En montagne, il peut faire très froid et la météo peut-être maussade. Si l’on a froid, le sang irrigue en priorité les organes vitaux, délaissant les extrémités. Résultat, on se retrouve avec les pieds et mains comme de la glace ! Pour éviter de désagrément, il faut veiller à maintenir une bonne température interne en portant des vêtements adaptés. La polaire est une alliée de taille, c’est un vêtement léger et qui tient chaud. En cas d’intempérie, les textiles en polyester sont généralement étanches à l’eau. Cela évite de se retrouver mouillé et de prendre froid. Pour lutter contre les mains gelées, choisir des gants de ski en Gore-Tex un choix judicieux. Cette matière allie isolation, imperméabilité et respirabilité. En cas de grand froid, il est même possible d’acquérir des gants chauffants. Outre des vêtements adaptés, éviter d’avoir les extrémités gelées passe par l’activation de la circulation sanguine. Il est ainsi recommandé de ne pas mettre les mains dans les poches. Il vaut mieux porter des gants et les laisser se balader le long du corps. Cela permet au sang de circuler. En station si le froid secoue vos pieds, remuez-les ! Autre solution, les semelles chauffantes! Elles se placent dans les chaussures de ski et apportent du réconfort en cas de coup de froid.

>>  Dix stations pour profiter du ski de printemps

Vous êtes désormais prêt à affronter l’hiver montagnard !

Semelles chauffantes (crédits : INTERSPORT)

Semelles chauffantes (crédits : INTERSPORT)

Les commentaires sont fermés.