Gardes du corps : casques, masques, dorsales, les tendances pour 2016/2017

Véritables boucliers des riders, casque, masque et dorsale font partie de la panoplie du skieur. WeLoveSki vous dévoile les tendances 2016-2017.

Casque : garder toute sa tête

Le port du casque devrait être un réflexe, comme on boucle sa ceinture en voiture, sachant que la question du poids ne se pose plus : les casques pesant autour de 400g sont légions et se font vite oublier. Celles du confort et de la ventilation non plus : chauds quand il faut, ventilés quand ça se réchauffe, les marques veillent à créer un bon circuit d’air à l’intérieur de la calotte.

Sécurité : un cran au-dessus

– Plus durables, les constructions multi-impacts offrent une meilleure protection avec leur concept de coque souple et flexible grâce à des mousses à mémoire de forme en polypropylène expansé qui absorbe l’impact et reviennent à leur état d’origine.

– La technologie MIPS (Multi-Directional Impact Protection System) se répand chez nombre de marques et protège mieux votre cerveau grâce au liner placé sur la tête sous la coque et le polyester : il se déforme lors des impacts, réduisant les transferts d’énergie et les forces rotationnelles transmises au cerveau.

Solutions pour un fit sur-mesure

Pour une adaptation optimale à la forme de la tête, retenons ces deux solutions : le casque souple « Flex Helmet » de Dainese et l’Octo+ d’Uvex, structure en pieuvre à 8 parties distinctes.

Le boom du casque à visière

Il évite de s’encombrer d’un masque ou de lunettes. Maline, la visière photochromique qui s’adapte aux variations lumineuses chez Julbo et Deneriaz.

Technologie embarquée

Après les casques compatibles audio avec des emplacements pour les écouteurs dans les oreillettes, ils sont compatibles Bluetooth.

>>  La température monte ? Profitez-en pour skier léger !

Normes multiples

Les casques homologués pour plusieurs activités à double (ski et alpinisme – ski et VTT) voir triple norme (ski, VTT et alpinisme) essaiment.

 

wsl2_casques_dorsales

Casques et dorsales

 

Masque : la bonne vision

Mention spéciale à la ventilation maximale

– Sorti l’an dernier, l’Aerospace, le masque de freerando dont l’écran se déporte sur l’avant, comme une fenêtre qui s’ouvre, évite la formation de buée grâce à une ventilation totale. Julbo le décline pour tous cet hiver.

– Le masque à écran chauffant signé Oakley évite la formation de buée, mais la technologie Prizm InfernO exige une batterie rechargeable.

S’adapter aux variations lumineuses, deux options :

– Changement d’écran rapide et facile : système aimanté à positionnement automatique, mécanisme de verrouillage en un clic et d’éjection de l’écran… nombreuses sont les solutions.

– L’écran photochromique qui fonce ou éclaircit en fonction de la luminosité.

Acuité visuelle accrue de plusieurs façons :

– Champ de vision élargi grâce aux écrans oversize associés aux montures frameless.

– Partenariat avec un opticien pour des verres performants : l’allemand Carl Zeiss est choisi par Rossignol, Giro, Poc, Kask, Salice, etc. L’américain Transitions par Dragon et Nike.

– Ecran polarisant : il apporte du confort visuel, renforce la netteté, améliore le contraste et la perception visuelle en cas de forte luminosité. Mentions spéciales à l’écran Prizm de Oakley qui donne à voir les détails invisibles et à l’écran ChromaPop de Smith.

Fit parfait

Un matériau flexible à mémoire de forme pour une monture qui épouse les contours de tous les visages sans point de pression ni entrée d’air, c’est le choix de Bollé avec son concept de fit universel sur le Tsar. Marker opte pour une mousse qui durcit en cas de choc, le masque protège le visage en cas de chute !

>>  3 règles d'or pour skier en toute sécurité

Minimalisme

Un masque qui ne pèse que 57g, prouesse technique d’Electric avec le Electrolite. Moins extrêmes, les constructions sans monture apparente sont plébiscitées, on en trouve chez quasi toutes les marques.

 

wls2_visuels_masques

Masques

 

Dorsales nouvelle génération

La carapace du rider se fait légère, souple, confortable.

Elle est même gonflée comme la Spine VPD 2.0 Airbag de Poc intégrant un airbag qui se déclenche juste avant la chute en moins de 1000 millisecondes.

Plus de sécurité : la dorsale Flexagon Back Protector de Dainese s’inspire de la peau de serpent à qui elle emprunte ses écailles pour s’étirer et suivre le mouvement.

Plus de style avec la Action Vest XV D3O, une dorsale relookée par la marque française Arva et le snowboarder Xavier de Le Rue.

Aucune excuse pour ne pas rider protégé !

Liens :

Conseils hiver de l’association « médecins de montagne 

Accidentologie des sports d’hiver de l’association « médecins de montagne »

 

Les commentaires sont fermés.