Le top 10 des bike parks en France

En été les pistes de ski des stations cèdent la place aux pneus crantés des VTT. À l’instar des snowparks en hiver, les bike parks fleurissent pour la période estivale. L’offre satisfait tous les niveaux, du débutant à l’expert.
Afin de vous livrer le top 10 des bike parks des stations françaises, WELOVESKI s’est appuyé sur l’expertise de Yannick Menneron, concepteur de Bike Park pour la société Bike Solutions – et de Lucy Paltz de Gravity Ladiesjournaliste spécialisée et pratiquante !

Qu’est-ce qu’un bike park ? Les bike parks se définissent comme étant l’ensemble de tous les aménagements dédiés à la pratique du vélo. Or en la matière, le champ est vaste ; selon les lieux, ces aménagements peuvent prendre la forme de pistes de descente, de jump park avec des lignes de sauts et des modules en bas des pentes, de pumptrack (des bosses et des virages relevés sur un revêtement en dur), d’espaces d’enduro, de cross country et/ou de tout cela à la fois.

Les Gets et les Portes du Soleil, pionnières et références des bike parks en Haute-Savoie

Les stations des Portes du Soleil et le VTT, c’est déjà une longue histoire.
Aux Gets, station pionnière avec Morzine, Les Gets Bike Park propose le pack complet : pistes de DH, espace cross country, zone de sauts en bas des pistes… Une variété pour tous les niveaux avec des pistes d’initiation et des runs plus engagés, « dans le raide et la racine » aux dires de Lucy Paltz, donc très techniques. « Des runs qui sont très roulés, donc très défoncés, même tôt dans la saison. Cependant, il existe aussi des petits free rides aux alentours à débusquer avec la carte ou en compagnie des riders locaux ! ».
De part son relief, Morzine est plutôt axée descente (dans le jargon, on dit DH pour Downhill) et fréquentée par les cadors de la discipline.
Châtel : sa réputation le précède ! « Le site de Pré la Joux avec ses 20 pistes variées recèle de petits trésors de technicité… du raide et de la racine. Gros sauts aussi pour les amateurs d’air ! », dixit Lucy.

Nicolas Anthonioz, le sociétaire d’Intersport Les Gets roule à domicile ! Copyright : Nicolas Joly

Nicolas Anthonioz, le sociétaire d’Intersport Les Gets roule à domicile sur son bike parks ! (Copyright : Nicolas Joly)

Tignes et Val d’Isère : la gratuité pour un espace VTT relié taille XXL

Tignes, une vraie destination VTT. En place depuis 2009, le bike park de Tignes a gagné ses lettres de noblesse. Relié à Val d’Isère depuis 2012, il se développe en harmonie avec sa voisine avec plus de 135 km de pistes : pistes de descente de tous niveaux, zones d’initiation, parcours d’enduro, parcours de Cross et de VAE.
Selon Lucy Paltz, « l’entretien est correct pour un bikepark gratuit. Vous trouvez des pistes tranquilles sur Palafour et plus engagées sur Tovière. Tignes propose aussi de très jolis tracés enduro pour redescendre aux Boisses et aux Bréviaires, des traces naturels, moins aseptisés mais forcément plus techniques ».

>>  Cinq bonnes raisons de se mettre au freerando

Val d’Isère: la station avaline peut se targuer d’avoir l’une des plus longues pistes de descente verte du monde, La Popeye, longue de 13 km. À destination des familles et des débutants, cette piste en pente douce sans difficulté se descend facilement et jouit de 3 aires de repos tout au long du parcours. En descendant tranquillement, comptez 1h30 à 2h sans les pauses pour relier le sommet de Bellevarde au pied du village de Val d’Isère. Cette année Val D’Isère s’est dotée d’une nouvelle piste rouge sur la Face.

Nicolas Anthonioz, le sociétaire d’Intersport Les Gets roule à domicile ! (bike parks) Copyright : Nicolas Joly

Nicolas Anthonioz, le sociétaire d’Intersport Les Gets roule à domicile ! (Copyright : Nicolas Joly)

Les 2 Alpes : la Mecque du VTT

Avec Les Gets, la station fait figure de pionnière en matière de VTT. Parmi les nouveautés de l’été, le Easy 2 Ride pour s’initier en famille ou entre amis avant le grand saut dans le Bike Park, le pumptrack juste à côté et le Bike Park Video Zone pour immortaliser votre run en vidéo. Le site est on ne peut plus complet, on comprend pourquoi il figure dans le top 10 de Lucy, « le bike park est très étendu avec des pistes ultra roulantes ponctuées de sauts. Mes préférées : du sommet des Crêtes jusqu’à Mont de Lans en passant par l’ancienne piste de Petite Aiguille puis la piste de Tallias, avec un flow génial et jamais personne (le télésiège est hors d’âge). Sinon l’incontournable du coin, 666 – Venosc, 800m de dénivelés avec du technique, du roulant, des sauts, bref, de quoi se mettre bien ! »

Lucy Paltz aux 2 Alpes ((bike parks)

Lucy Paltz aux 2 Alpes

L’Alpe d’Huez : de grandes étendues

Avec l’Alpe, Oz en Oisans, Vaujany, et Auris-en-Oisans le bike park est très étendu et très varié. Selon Lucy, « il est difficile de s’en lasser et les pistes sont moins aseptisées que celles de sa voisine des 2 Alpes ». On trouve beaucoup de magnifiques itinéraires d’alpage et même de la forêt en descente dans la vallée. Les trails mythiques : la descente du sommet du Pic Blanc, ambiance Megavalanche (l’événement incontournable de l’Alpe) jusqu’à Huez, mais aussi la DH de Pourtant à Oz pour les meilleurs pilotes.

>>  Les métiers de la montagne : A la rencontre d’un nivoculteur

 

Les Saisies : mention spéciale

Avec son relief doux, la station familiale du Beaufortain a contribué à la démocratisation du VTT grâce à des pistes qualitatives accessibles, majoritairement vertes et bleues. Elle s’inscrit désormais comme l’une des destinations VTT phare en France. Enduro, pistes de descente de niveaux verts à noir avec des virages relevés, des whoops, des sauts et agrémentées de modules en bois, boucle de cross country ludique de 2 km  en accès libre, l’offre VTT est large. Pour s’initier en douceur, on vous recommande la piste verte Pikachu tracée en harmonie avec le relief, la nature et le domaine skiable.
Bonus : les remontées mécaniques ouvrent non seulement en juillet et en août, mais également les week-ends de juin et de septembre.

Descente aux Saisies, pistes « Pikatchu » (bike parks) Copyright : bikesolutions – andyparant.com

Descente aux Saisies, pistes « Pikatchu » (Copyright : bikesolutions – andyparant.com)

Les Orres : le park du Sud

La station des Alpes du Sud fait un très bon travail pour la découverte du VTT et propose beaucoup de nouveautés cet été. En descente, le Ride’n red s’enrichit de nouveaux modules tout comme la piste du North Shore alors que la piste technique et joueuse La Rocket change de tracé. En Enduro, un nouvel itinéraire a vu le jour. La Zone kids 1650, une zone ludique dédiée aux plus jeunes s’agrandit avec de nouveaux modules.
« Le bike park des Orres est bien shapé, très ludique, avec des descentes magnifiques dans les mélèzes pour tous le niveaux. Quelques runs splendides descendent jusqu’à Serre-Ponçon » remarque Lucy.

 

Roubion : le secret spot !

Roubion est un bikepark plutôt naturel avec des pistes bien entretenues et surtout des trails enduro de malade, de magnifiques alpages et forêts avec le terrain bien sec du sud !

>>  LES ORRES – LE GUIDE DE LA STATION

 

Vallnord : le meilleur Bike Park des Pyrénées est en Andorre

A 2h de Toulouse, le bikepark ouvert de mai à octobre est le siège de la marque de vélos Commencal et ce n’est pas un hasard. « On y trouve une grande variété de pistes, avec en plus des secrets spots freeride. Le top : la piste Commencal permet à chacun de la rouler différemment selon son niveau grâce à différentes options dans les sauts et les trajectoires. Super flow ! », confie Lucy.

 

Lac Blanc : Le bikepark des Vosges

Le Bike park d’Alsace bénéficie d’une large plage d’ouverture durant l’année, c’est un de ses atouts. Il compte une dizaine de belles pistes variées et bien entretenues pour tous les niveaux. « Gros sauts, trails techniques avec racines ou balades, vous avez le choix ! »

 

Les outsiders

Les Arcs : l’outsider en Tarentaise

Les Arcs mériteraient de figurer dans le top 10 rien que pour la 8, sous le funiculaire : « un run de 800 m de dénivelés rapides et techniques ponctués de sauts. Le haut du domaine est très joli et plus lunaire. La piste de DH de Cachette est renommée, c’est un must du coin. Le bikepark est la face immergée de l’iceberg car on trouve plein de freeride à faire partout aux alentours ! »

Méribel développe son domaine VTT avec une zone ludique pour les débutants à Chaudanne ainsi qu’un pumptrack, des pistes de descente sur les secteurs Tougnette et Pas du Lac, des itinéraires enduro et cross country sur tout le territoire communal, du Col de La Chambre à plus de 2800m jusqu’à Brides-les-Bains en fond de vallée, deux circuits VAE, un dual slalom à Mottaret…. Un succès puisque la station a enregistré plus de 50 000 passages aux remontées mécaniques en 2016, alors que le domaine n’a ouvert qu’en 2011.

Quant à Saint-Gervais et La Plagne, elles développent leur bike park pour les débutants. À suivre !

Alors, quelle station allez-vous choisir pour rouler ?

 

 

Les commentaires sont fermés.