Dorsale : plus jamais « plein le dos »

23
Protection dorsale ski

Crédit Photo : Dainese

On vous l’accorde, la dorsale a tendance à donner à son propriétaire un petit air de tortue ninja. L’accessoire est néanmoins incroyablement efficace en matière de protection. A condition de bien savoir le choisir.

Quel modèle choisir ?

Il existe deux grandes familles de protections dorsales : les dorsales à sangles et les dorsales gilet. Les premières sont composées d’une ou plusieurs plaques de protection plus ou moins rigides et s’attachent au corps grâce à différentes sangles. Les secondes se présentent sous forme de gilets auxquels les protections sont intégrées. Une option plus pratique, plus confortable, mais aussi plus coûteuse.

Quelques conseils avant d’acheter…

Une dorsale doit absolument être essayée. Trop grande, elle peut très vite s’avérer douloureuse voire dangereuse en cas de chute (possibles chocs aux cervicales). Il est aussi important, en magasin, de passer sa veste de ski par-dessus la dorsale, histoire de voir si cette dernière vous ira toujours une fois votre carapace revêtue.

Combien ça coûte ?

L’éventail de tarifs est très large. Les premiers prix de modèles enfants sont d’environ 30 euros. Pour le haut de gamme adulte (gilet intégral avec protections bras intégrées), les tarifs peuvent facilement monter à plus de 200 euros.

>>  Skis 2015/2016 en avant-première : participez à des tests de ski !
23