Le top 3 des engins glissants non identifiés

1097

En station, on peut skier, surfer, faire de la luge, mais pas seulement. Un peu partout en France, des engins de glisse nouvelle génération font leur apparition. En voici trois.

Le deval’moon

Imaginez une grosse bulle gonflable transparente. Une piste spécialement équipée de matelas de protection. Et vous… A l’intérieur de la bulle ! A essayer seul ou entre amis, fous rires en sensations garanties. A pratiquer par exemple à l’Alpe d’Huez ou La Toussuire.

Le snake gliss

La luge, c’est encore mieux quand on est plusieurs. Grâce au snake gliss, un peu plus d’une dizaine de lugeurs peuvent s’accrocher les uns aux autres et dévaler les pistes en serpentant. A pratiquer par exemple à Vars ou Puy-Saint-Vincent.

Le yooner

C’est la version moderne d’une ancienne luge traditionnelle nommée « le paret ». Elle était utilisée par les enfants des communes de montagne au début du siècle dernier, notamment pour se rendre à l’école. Léger, facilement transportable et très maniable. A pratiquer par exemple à Courchevel ou les Houches.

Yooner

Yooner – Crédit Photo : TSL – Yann Ros

>>  Bientôt l’été ? C’est le moment où jamais de danser sur les pistes !
1097