Conseils : Réussir son saut

4974

Le Big Air, est une discipline à la frontière du sport extrême et du grand spectacle dont le niveau de la discipline s’accroit d’année en année. Les stations sont aussi de plus en plus nombreuses à proposer cette activité. Ça vous tente ? Voici quelques conseils pour débuter et vous envoyez en l’air avec style !

Big Air, Saut, Kick

Crédit photo : © Richard Waldie

Lexique : pour partir sur de bonnes bases

Le « Big Air » est un tremplin de neige précédé d’une piste d’élan. Le « kick » quant à lui est une partie du tremplin qui permet de prendre de l’altitude avant le décollage. Pour atterrir, il faut une pente raide, c’est ce que l’on nomme la « réception ».

Quelques conseils pour débuter

La maîtrise des fondamentaux du ski de piste est une condition sine qua none pour commencer le ski freestyle. Avant d’entreprendre un saut, assurez-vous d’avoir correctement identifié le terrain et évalué la longueur du saut et de la réception. C’est en effet ce qui va vous aider à déterminer la vitesse à atteindre et l’élan à prendre. L’échauffement est également un point important de la préparation, ne négligez aucune partie du corps ! Le matériel est, une fois encore, déterminant dans la pratique du ski freestyle. Il faut donc adapter ses ambitions en fonction des caractéristiques du ski et de vos capacités. N’oubliez pas de vous préserver avec un casque et une protection dorsale qui en cas de chute absorberont une grosse partie du choc.

Aptitudes physiques du skieur

Deux critères définissent le saut : la vitesse et l’inclinaison du kick (techniquement aussi appelé la « cuillère du saut »).

>>  [En live] A la rencontre d’un saisonnier

A l’approche du saut, vos hanches, vos genoux et vos chevilles doivent être fléchis, vos skis écartés de la largeur de vos épaules et vous devez être bien équilibré. Le décollage doit être dynamique ! Mettez-vous légèrement en avant pour vous adapter à la pente et poussez sur vos jambes en vous redressant pour décoller. Il est important d’être tonique pour garder le contrôle et adopter une belle position en conservant son équilibre en l’air. Il est absolument déconseillé de freiner sur le kick, même si vous semblez avoir pris trop de vitesse. Vous serez alors déséquilibré et vous risquez une chute prématurée. Le décollage est un moment délicat dans le saut où tout est question de dosage : il ne faut pas aller trop vite, ni enchainer trop brusquement les mouvements. Aussitôt décollé, il faut anticiper du regard la réception et localiser le point d’impact aussi vite que possible.

Il existe d’innombrables figures, pour les débutants, tentez d’abord le switch, la chandelle, le grab, le 180 et le 360.

La réception ou la chute ?

L’élan et la position pendant le saut déterminent la réception. Si vous réussissez à rester équilibré et dans l’axe, basculez légèrement votre poids vers l’avant pour stabiliser votre réception. Vous devez être perpendiculaire à la pente et souples des hanches et genoux pour amortir le choc de la réception. En cas de chute, gainez-vous et soyez le plus solide au premier impact, puis laissez-vous aller et détendez-vous au maximum pour ne pas trop forcer sur votre corps.

Et pour ceux qui hésiteront encore, découvrez le Big Air bag, une nouvelle façon d’envisager la réception !

>>  Dorsale : plus jamais « plein le dos »

4974