[En live] À la rencontre de Cédric, skiman au Grand Bornand

687

La saison de ski bat son plein et les magasins INTERSPORT sont à pied d’œuvre pour répondre aux nombreuses attentes de leurs clients. WeLoveSki a rencontré Cédric, skiman depuis plus de 5 ans au magasin INTERSPORT du Grand Bornand. Interview.

Weloveski : Bonjour Cédric, peux-tu nous décrire tes impressions sur ton expérience de skiman, 2 mois après le début de la saison ?

C’est magique ! Pouvoir allier à la fois le travail et ma passion pour la glisse, que demander de plus ? Cela fait 5 ans que je suis ici et c’est à chaque fois un vrai plaisir. C’est aussi beaucoup de travail, notamment pendant la haute saison. La demande est importante et la philosophie d’INTERSPORT est vraiment axée sur la qualité de notre service vis à vis des clients. Globalement, il ne faut pas que ceux-ci passent plus d’une demi-heure pour louer leurs skis. C’est parfois un challenge, surtout lors des week-ends de chassé-croisé ! Pour préparer la saison, j’ai eu la chance de suivre une formation sur le management d’équipe au début du mois de décembre, car c’est moi qui suis responsable de l’ensemble des skimen du magasin.

Ce que j’aime le plus dans ce métier, c’est le contact avec la clientèle. On a la possibilité de partager notre passion pour le ski. On rencontre toutes sortes de personnes : des purs fans de la montagne qui vont skier de 9h jusqu’à la fermeture des pistes jusqu’aux vacanciers qui ne voudront que faire une ou deux journées de ski maximum. Notre rôle est également important pour eux : nous sommes là pour les guider pour choisir leur matériel en fonction de leur pratique, mais aussi pour les orienter sur leurs sorties autour de la station. Comme cela fait 5 ans que je travaille au Grand Bornand, je connais pas mal de bons plans pour les clients !

Skiman. Crédits : Cédric Pronnier INTERSPORT Grand Bornand.

Skiman. Crédits : Cédric Pronnier INTERSPORT Grand Bornand.

Weloveski : Qu’est ce que tu retiens le plus de ton expérience de saisonnier chez INTERSPORT ?

>>  Avant-saison d’hiver : 3, 2, 1, top départ des tests !

Sans hésiter, l’ambiance ! Cette année, on a vraiment une très bonne équipe de passionnés et on est sur la même longueur d’ondes. On s’entend bien en magasin et cela nous permet d’avoir une très bonne organisation entre nous : accueillir le client, refaire les stocks, ou encore gérer les imprévus, etc. Il est parfois difficile de gérer les personnalités de chacun, mais cette année, malgré nos profils très différents, nous sommes très complémentaires ! En dehors du travail, on se retrouve régulièrement pour boire un verre ou participer aux animations du village par exemple. On aime bien sortir du cadre « boulot » et pouvoir partager des moments plus conviviaux. Il nous arrive aussi d’aller skier ensemble. C’est agréable, car on a tous à peu près le même niveau… et on partage la même passion.

Weloveski : Aurais-tu une petite anecdote à nous raconter sur cette saison de ski ?

Ce ne sont pas les anecdotes qui manquent cette année ! Entre les jours où nous arrivons tous déguisés au magasin pour accueillir le client dans une ambiance festive et les activités qu’on a pu faire tous ensemble, il y a le choix. Mais je crois que ce qui m’aura le plus marqué cette année, c’est le manque d’enneigement sur la station au début du mois de janvier. On s’est retrouvés à proposer aux clients à la fois de la location de skis ou de la location de VTT électriques pour leur séjour ! C’était selon les envies de chacun : comme il y avait quand même quelques pistes ouvertes, certains préféraient ne louer que des skis, mais beaucoup de nos clients ont apprécié qu’on leur propose une autre activité sportive pour compenser le faible enneigement de la station. On a donc ressorti tout notre parc de location de VTT et de VTC en plein mois de décembre et on a tenu nos ateliers d’entretien et réparation de vélos juste à côté de l’atelier de skis. Au 1er janvier, il était donc possible de monter au col de la Colombière en vélo électrique ! C’est la première fois que je voyais cela. Cela a si bien marché que, pour l’année prochaine, on envisage de créer un événement « VTT électrique » pour la soirée du 31 décembre, si l’on se retrouve dans les mêmes conditions climatiques : une belle montée du col en nocturne, cela pourrait être sympa et faire découvrir l’hiver en montagne autrement !

>>  Dans quelle station fêter le Nouvel an ?
687