[En live] les nouvelles collections font leur entrée en magasin

1398

Bien que nous soyons encore à l’automne, il y a comme un parfum d’hiver au sein des magasins INTERSPORT ! Bientôt, gants, chaussures de ski et vestes feront leur entrée dans les différentes boutiques. Mais avant d’arriver en magasin, il a fallu flairer les tendances et passer des commandes. Nous avons rencontré Antoine, chargé du développement du réseau INTERSPORT en station. Il a accepté de nous en dire plus sur la préparation des commandes de l’hiver et le rôle de la centrale d’achat. Interview.

Au niveau de la centrale d’achat, comment se déroule la préparation des commandes pour l’hiver 2016/2017 ?

Antoine : La centrale d’achat d’INTERSPORT est basée à Longjumeau. Les personnes travaillant à la centrale achètent en gros des articles de sport auprès des marques, puis les revendent aux différents magasins du groupe. Plus précisément, notre rôle est de référencer les marques et de mettre à disposition des magasins des produits au meilleur tarif. Il y a donc un important travail de négociation auprès des fournisseurs. Il y a 4 périodes d’achat par an. La première est la plus importante, elle a lieu fin janvier et dure 15 jours. Pendant cette période nous achetons le textile pour l’hiver prochain, en avril nous commandons le matériel de ski et en juillet et septembre nous achetons les articles pour l’été suivant. À la centrale, la plus grande partie des personnes y travaillant sont des acheteurs. Il y en a environ 150. Ce sont eux qui captent les tendances et donnent le tempo en parcourant les salons, notamment L’ISPO de Munich. C’est un moment incontournable, car les marques de sport présentent les articles qu’elles proposent pour la saison hivernale suivante. Il a généralement lieu en février. À la centrale, nous faisons déjà une pré-sélection auprès des différentes marques de sport. C’est un système coopératif. Mais les magasins peuvent aussi acheter des articles qui ne sont pas référencés INTERSPORT. À part les skis de location, le choix est libre.

Intérieur de la centrale d’achat d’INTERSPORT à Longjumeau.

Intérieur de la centrale d’achat d’INTERSPORT à Longjumeau.

Comment se passe la coopération entre la centrale d’achat et les boutiques situées en station de sports d’hiver ?

Antoine : Avant de passer commande auprès des marques de sport, les acheteurs tiennent compte des besoins des différents magasins afin de correspondre aux attentes de la clientèle. Certains acheteurs visitent un maximum de magasins, surtout ceux vendant de gros volumes. Par exemple, je suis basé en station et mon rôle consiste à passer l’hiver à voir le plus de magasins possible pour connaître les besoins locaux. Ensuite, nous pré-sélectionnons les articles auprès des fournisseurs et les présentons aux différents magasins. Les boutiques font ensuite leur choix et se rendent à Paris pour passer commande. En août et septembre, les articles sont livrés et stockés dans un entrepôt. Ensuite, les commandes sont préparées et sont déposées directement en station. En montagne, les livraisons ont généralement lieu fin novembre. Les gérants de magasins paient la centrale, et la centrale règle les fournisseurs. C’est un système avantageux puisque cela protège les magasins et assure le paiement des fournisseurs. Une fois arrivés en boutique, les colis sont vérifiés, chaque pièce est sortie et saisie. Les étiquettes sont aussi mises en place sur les produits. Cela se fait de fin novembre jusqu’à l’ouverture de la station en décembre.

Extérieur de la centrale d’achat INTERSPORT à Longjumeau. Crédits – Antoine Gaudillere.

Extérieur de la centrale d’achat INTERSPORT à Longjumeau.

Que préférez-vous dans la préparation de l’hiver ?

Antoine : J’apprécie me rendre dans les différents magasins. L’autre partie intéressante, c’est la sélection du matériel, notamment des skis. Nous allons les tester directement sur les pistes. Même si ça reste du travail, ce sont des moments très agréables !

>>  Quoi de neuf dans les stations pour l’hiver 2015/2016 ?

Merci Antoine pour cette interview !

1398