Sac à dos rando ou trail, le jeu des différences et comment faire le bon choix ?

45

Quelle différence entre un escargot, un randonneur, un traileur ? Aucune, chacun porte sa maison sur son dos ! En revanche leur maison ne se ressemble pas. Afin de décrypter les différences entre un sac à dos de randonnée et un sac à dos de trail, WELOVESKI s’est appuyé sur l’expertise de Thomas STEFANCZYK, manager de la catégorie randonnée pour le groupe Intersport et du traileur Florian Olivier.

 

Sac à dos, mode d’emploi 

C’est logique : à différents usages, différentes caractéristiques…

– Alpinisme et haute montagne : le sac est étroit pour ne pas entraver le mouvement des bras.

– Randonnée : objectif, sentir le moins possible le poids du sac durant la marche. Pour cela, il doit se porter sur le bassin.

– Randonnée sportive et/ou trail : le sac doit faire corps avec le dos pour éviter les ballottements particulièrement inconfortables.

– Balade à la journée : opter pour un sac léger de faible contenance et doté d’une ouverture facile et accessible.

 

Le jeu des différences


Plus ergonomique, le sac de trail épouse le corps. Il est généralement plus petit, entre 3 et 10L, et positionné plus haut sur le corps. Il assure un meilleur maintien au niveau de la poitrine pour éviter qu’il ne bouge pendant la course,  la ceinture pectorale doit être ajustable pour s’adapter à chacun. Afin qu’il s’ajuste au mieux, il est souvent disponible en plusieurs tailles (s/m/m/xl), contrairement au sac de rando classique.
En trail, la charge est repartie sur l’avant et sur l’arrière du corps pour un meilleur équilibre global.
Vous trouverez moins de gros compartiments sur un sac de trail, mais plus de petites poches pour venir y ranger les objets indispensables en course (gels, eau, plan, téléphone, etc.)
Le sac de trail est conçu dans des matières plus respirante (en mesh) et plus légère qu’un sac à dos de rando pour gagner en poids et vous ralentir le moins possible pendant la course.

>>  Les 5 tendances de l’été en montagne

Enfin, le marché s’oriente de plus en plus vers le sac gilet pour le trail.

(Crédit photo MCKINLEY-INTERSPORT)

(Crédit photo MCKINLEY-INTERSPORT)

Ce qu’il faut savoir pour faire le bon choix 

En général, les points techniques suivants sont clé pour juger un sac : la technicité du dos (aération), confort de portage, qualité des mousses, des matières, des zips.

Le bon litrage

Pour un sac à dos de rando :
Pour une sortie journée, optez pour un sac de 20/30L, c’est le litrage qui donne la possibilité de ranger l’essentiel : une veste, le casse-croûte, une gourde ou la poche à eau, un appareil photo et des bâtons de randonnée par exemple.
Pour une sortie avec nuit en refuge, un sac de 30/40L maximum doit pouvoir contenir au minimum un sac de couchage, des affaires de rechange (vêtement/chaussures) et de toilettes ainsi que des bâtons de randonnée.

Pour un sac de trail :

Plus les sorties ou les compétitions prévues avec sont longues, plus le volume du sac est important : un sac à dos de 5/7L sera suffisant pour une sortie allant de 1h à 3h. Pour un ultra-trail ou sorties supérieures à 4h un sac de 10L est recommandé.

Sac à dos pour le trail

Sac à dos pour le trail

 

Zoom sur le portage 

– En rando, le dos, pièce maîtresse du sac, doit absorber les chocs, maintenir le chargement en étant assez rigide et rester aéré pour faciliter l’évacuation de la transpiration. Dos ventilé ou dos tendu assurent plus de confort pendant la marche (moins de transpiration).
La ceinture lombaire assure le transfert de charge sur le bassin qui porte ainsi 60 à 80% de la charge. Positionnée sur les hanches, elle doit être anatomique et ergonomique pour épouser la forme de ces dernières.

>>  [La mode des montagnes] Tendances vêtements et accessoires été 2016

Les bretelles sont elles aussi ergonomiques et anatomiques et en général conçues dans les mêmes matériaux que la ceinture lombaire. Ajustables en hauteur, les plus techniques sont dotées d’un amorti.

Pour les gros portages, les rappels de charge sont indispensables : fixés sur le haut des bretelles, ils vous permettront de rapprocher le sac du dos.

– En trail, le sac ne doit pas bouger, ni vous tirer en arrière mais venir coller parfaitement au dos. Le confort est primordial, un sac mal ajusté va générer des irritations. Pour l’ergonomie, les marques optent de plus en plus pour des sacs gilets ce qui permet d’avoir un sac qui enveloppe bien le dos et qui ne bouge pas.

 

Le rangement et l’accessoirisation

En rando :

Nombres important de poches pour ranger vos affaires : poches extérieures faciles d’accès, poches secrètes sur rabat idéal pour ranger cartes et boussole, poche sur la ceinture pour la crème solaire, poche filet ou stretch sur la face avant pour y loger une veste de pluie par exemple …

L’accès fond de sac pour les chaussures ou les affaires sales ou mouillées est bien pratique.

Les accessoires utiles pour un randonneur : le compartiment permettant de recevoir la poche d’hydratation avec une attache mains-libres pour la pipette sur la bretelle est quasi indispensable. On apprécie aussi le porte-bâtons, les sangles de compression, les sangles pour accrocher le sac de couchage, la housse de pluie.

En trail :

L’hydratation est essentielle car on boit souvent en trail. Il faut donc répartir au mieux le poids entre l’avant et l’arrière du sac. Certaines marques proposent plutôt des sacs avec la poche à eau avec pipette qui va être derrière. A l’inverse, d’autres maques proposent des porte-bidons devant. On peut aussi avoir les deux options en ultra avec une poche à eau derrière d’une capacité de 1 à 2L d’eau et une poche bidon devant pour la boisson énergétique. Le choix dépendra de vos goûts et du type de course vers laquelle vous vous orientez.

>>  Pour ou contre la combi intégrale ?

La praticabilité du sac est un critère de choix, les rangements et les poches doivent être accessibles.

Les indispensables : poche à eau intégrée ou compartiment spécifique, multiples poches faciles d’accès pour gels, bouteilles, eau, système d’accroche rapide pour bâtons de trail.

 

Post It – les marques de sac à dos de rando et de trail chez Intersport 

Outre Mc KINLEY et PRO TOUCH, les marques en propre du groupe, vous trouverez les marques suivantes en magasin :

 

Sac à dos de randonnée de la marque McKinley

Sac à dos de randonnée de la marque McKinley

 

 

 

Sac à dos de la marque McKinley

Sac à dos léger de la marque McKinley

 

Millet / Deuter / Lowe Alpine / Lafuma pour la randonnée
Salomon / Camelbak / Raidlight pour le trail

 

Et n’oubliez pas ; un sac à dos peut vous emmener loin !

 

45