Nuits insolites, nuits magiques dans les Alpes !

166

Nuit dans les arbres, sous bulle, au-dessus du vide à flanc de falaise, dans un nid… Pour que vos nuits soient au moins aussi belles que vos jours, WELOVESKI ouvre la boîte à idées des nuits insolites pour ré-enchanter votre vie, être au plus près de la nature et rompre avec le quotidien.

Nuit sous vide : nicher comme l’aigle

Le trophée de la nuit la plus verticale revient au guide de haute montagne Guillaume Avrisani. Féru d’escalade, il a voulu démocratiser la nuit sur portaledge afin de vous faire vivre ses nuits de grimpeur accroché aux parois des big walls de Yosemite aux Etats-Unis. Excepté les personnes sujettes au vertige, tout le monde pourra dormir à flanc de falaise et vivre une expérience unique en France. Après une fondue savoyarde sur une vire en surplomb du lac d’Annecy, assuré par votre longe, vous gagnerez votre portaledge suspendu à une falaise du Mont Veyrier. Cette plateforme de paroi en toile de une ou deux places est solidement fixée à la roche. Sous le portaledge, 100m de vide et l’impression de connaître la sensation d’un oiseau qui niche dans une falaise ! Cette aventure ne requière aucune aptitude physique ni prise de risque puisque vous êtes assurés avec une longe. N’oubliez pas vos chaussettes pour la nuit et laissez-vous bercer par le cri de la chouette. Déconnexion garantie car tous vos problèmes restent au sol. Magique ! Alors, qui dormira côté vide ?

 

Nuit sous dôme

En concevant l’Alti-Dôme, Julien Perrillat a voulu quant à lui démocratiser le bivouac. Avec son toit panoramique, ce dôme à ossature bois d’une capacité de 4 personnes est une fenêtre sur les étoiles. 100% éco-conçu, recyclable et autonome en énergie il est fabriqué en Haute-Savoie. Pour une nuit nature rendez-vous à l’Éco-Bivouac, au Semnoz au cœur des Bauges à 20 minutes d’Annecy. À 1600m d’altitude, ce glamping* comprend 6 alti-dômes.

>>  Une rando glaciaire, ça vous tente ?

*Ni camping, ni hôtel, la tendance glamping est un entre-deux qui satisfait le besoin de retour à la nature, sans renier sur le confort.

 

Nuit sous tente dans la canopée

Pour flotter au-dessus du monde, essayer la tente cosy perchée à 5 m de haut, en apesanteur dans les pins noirs, sur une plateforme de 25 à 40m2 et 12m2 de filet/hamac, selon que vous optiez pour la Classic, pouvant accueillir jusqu’à 5 personnes, ou la King Size, jusqu’à 7 personnes.

Tout est prévu : toilettes sèches, douche chaude et petit déjeuner livré dans un panier à remonter au bout d’une corde. Ça se passe en Ubaye, à Barcelonnette, chez Jungle Lodge.

Qui n’a jamais rêvé de se mettre dans la peau de Robinson Crusoé et de construire sa cabane sur un arbre ? Un rêve de môme qui devient réalité, les cabanes dans les arbres ont fleuri ces dernières années et elles sont confortables. Dans les Aravis, les écotagnes sont des pionniers : ces cabanes perchées accessibles par passerelle sont disposées en étoile à 9 mètres du sol et arrimées aux sapins environnants. Chaque cabane est équipée d’un lit double, d’un poêle à bois et d’une  terrasse.

À Saint-Jean d’Aulps, parenthèse enchantée dans un nid douillet joliment décoré, en lisière de forêt avec une vue plongeante sur la vallée d’Aulps. Ce chalet dans les arbres est équipé d’une petite salle de bain avec douche et toilettes, d’une cuisine et d’une terrasse qui invite à la contemplation.

À Serres dans les Hautes Alpes, les cabanes perchées à 6m du sol ont carrément un jacuzzi sur leur terrasse !

>>  Les 5 tendances de l’été en montagne

Retrouvez les cabanes en cliquant sur les liens ci-dessous:

Écotagnes dans les Aravis

Écotagnes dans les Aravis

Cabane dans les arbres dans la vallées d'Aulps

Cabane dans les arbres dans la vallées d’Aulps

Nuit dans un doux nid

En Savoie, à Flumet/ Saint Nicolas la Chapelle, immersion dans les résineux dans une cabane ronde inspirée du nid des oiseaux avec une vue sur le Mont-Blanc. L’aménagement est digne d’un magazine de design avec un intérieur intimiste et chaleureux fait de matériaux nobles. Le poêle à granulés trône au pied du lit. Ce nid de 30m2 avec une terrasse de la même surface est équipé d’une douche et de toilettes sèches.

Nuit dans un nid à Flumet/Saint-Nicolas la Chapelle (Savoie)

Nuit dans un nid à Flumet/Saint-Nicolas la Chapelle (Savoie)

Nuit sous bulle

C’est l’éclosion des bulles transparentes telles des gouttes de rosée pour se mettre sous bulle, au sens littéral ! En lisière du Parc du Mercantour, à 1500m d’altitude, une bulle d’une surface de 14m2 accueille un lit double king size, son dôme est transparent pour dormir avec vue sur les constellations, tandis que le reste de la bulle est opaque afin de préserver votre intimité car la bulle se trouve dans un camping.

À Combloux, on joue la transparence intégrale dans la bulle posée en pleine nature sans vis à vis mais avec le mont-Blanc plein cadre et un lit de 160cm pour un confort maximum !

En Ubaye, la crazy bulle, prévue pour 4 personnes (2 adultes et 2 enfants), flotte à 3m au-dessus du sol, attachée aux arbres.

Nuit dans une bulle à Combloux face au Mont-Blanc

Nuit dans une bulle à Combloux face au Mont-Blanc

 

Le Crazy Bulle dans l'Ubaye

Le Crazy Bulle dans l’Ubaye

Nuit en hamac, la sobriété heureuse 

Le silence est devenu un luxe, contempler les étoiles dans un ciel libéré de la pollution lumineuse aussi. Pour un retour à la simplicité, rien de tel qu’une nuit en hamac, mais un hamac géant avec une toile en coton bio, une toile de protection, peau de mouton et plaid s’il vous plaît ! C’est au Semnoz, à proximité d’Annecy à l’eco-bivouac.

>>  Détox, spas, thermes, rando yoga, marche nordique, marche consciente... Toutes les activités douces et zen en montagne cet été !

Dans les Alpes du Léman La Corde Joux, embarquez pour un voyage en forêt dans les arbres. Il commence dans l’après-midi afin d’apprivoiser cordes et vertige avant de vous installer dans un hamac de toile pour vous endormir la tête dans les étoiles.

Nuit sous dôme à l'éco-bivouac de Semnoz

Nuit sous dôme à l’éco-bivouac de Semnoz

 

Dormir tel l’explorateur

Loger dans un shelter, un container utilisé lors d’expéditions polaires françaises, c’est se mettre dans la peau d’un explorateur, mais dans un environnement friendly, à la Sambuy, à 1830 mètres d’altitude.  Le Shelter « Lac » avec ses 2 lits simples séparés par une cloison offre une vue imprenable sur le lac d’Annecy tandis que le « Papa Shelter » équipé d’un lit double est tourné vers la Vanoise.

Nuit dans un shelter à Sambuy à 1830 mètres d'altitude (Vanoise)

Nuit dans un shelter à Sambuy à 1830 mètres d’altitude (Vanoise)

Bonne nuit à l’hôtel belle étoile !

166