Un hiver avec David Tchag, photographe & DA

345

« La photographie, c’est avant tout une quête, puis une capture, et enfin une satisfaction. À mes débuts, je faisais de la photo pour faire des illustrations, j’avais nommé cela du Photographisme, terme utilisé régulièrement depuis » David Tchag.

David Tchag (Tchaghatzbanian-Telmon) est un artiste protéiforme doublé d’un entrepreneur meneur d’hommes. Graphiste, illustrateur et photographe, diplômé des Arts Appliqués, il est notamment l’éditeur et le directeur artistique du magazine Act Snowboarding qu’il a créé en 2010 et dont il a conçu logo & identité visuelle. Ce magazine s’attache à une sélection photos pointue, des photos mises en valeur grâce à la maquette novatrice toujours renouvelée et un choix de papier rare, un même magazine pouvant utiliser jusqu’à 6 types de papiers. Le papier, c’est le dada de David, spécialiste de la presse magazine, il a plusieurs talents. A ses heures perdues, il aime à sculpter le bois, dessiner, peindre, prendre des photos aériennes et ne rate aucun orage sur les hauteurs de Grenoble où il réside pour capter les éclairs avec son Canon. Il a ouvert sa photothèque personnelle à WELOVESKI.

Mathieu Crépel - Abriés 2016 ©David Tchag

Mathieu Crépel – Abriés 2016 ©David Tchag

Son matériel :

  • Canon 1D MkIII
  • Canon 5D MKII
  • Téléobjectif 100-400 IS USM L  1:4-5.6
  • Zoom 17-40 L – 1:4
  • Zoom 8-15 L – 1:2,8
  • 100 mm macro L – 1:2,8
  • 45 mm TSE L – 1:2,8
  • 50 mm L – 1:1.4
  • Flash 580EX II
  • Extender 1.4

 

PORTFOLIO DAVID TCHAG

Les 7 Laux - 2016 ©David Tchag

Les 7 Laux – 2016 ©David Tchag


Montée des 7 Laux

Shooté depuis l’hélicoptère piloté par Yannick Amevet (Superwhite Store) en début d’hiver 2016.
Les lacets vus du ciel forment un serpent dans la montagne.

>>  4 saisons multisports avec Vanessa Andrieux

 

Mathieu Crépel - Méribel 2016  ©David Tchag

Mathieu Crépel – Méribel 2016  ©David Tchag


Mathieu Crépel à Méribel

Le concept de ce shooting était d’exploiter les bords de piste. Ce début d’hiver 2016 était en déficit d’enneigement et il était très dangereux de faire du backcountry.
Mathieu avait une idée en tête depuis quelques temps, démontrer que l’on peut s’amuser en bord de piste.

L’équipe de Almo film s’occupait du filming et nous (Act Snowboarding) des photos.
Sur cette image, un autre rider se tenait au-dessus et descendait la pente en faisant partir le peu de neige fraîche qui s’y trouvait et ainsi créer cette vague déferlante en neige. Mathieu qui est aussi un excellent surfeur a fait un « barrel » comme s’il était dans l’eau.

 

Mathieu Crépel - Abriés 2016 ©David Tchag

Mathieu Crépel – Abriés 2016 ©David Tchag


Mathieu Crépel à Abriés – Hiver 2016

Abriés est une petite station du Queyras, à la frontière italienne.
Les conditions étaient exceptionnelles dans cette région grâce à un retour d’Est, le fameux phénomène météorologique qui pompe l’humidité sur la méditerranée et dépose de grosses quantités de neige sur les massifs alpins, particulièrement à la frontière franco-italienne.

Mais cette fois, les chutes étaient très localisées, et c’est Abriés qui avait reçu le plus de neige, 1,20m en deux jours.
Il n’en fallait pas plus pour nous décider de réserver un petit gîte avec Enzo Nilo, Thomas Delfino, Sylvain Bourbousson, Mathieu et les membres de Almo Film pour passer trois jours en BC (backcountry).

 

Sylvain Bourbousson - Pragelato 2016 ©David Tchag

Sylvain Bourbousson – Pragelato 2016 ©David Tchag


Sylvain Bourbousson à Pragelato –
Hiver 2016

Pragelato (Pré glacé en italien) est une toute petite station qui a accueilli les épreuves de saut à ski durant les Jeux Olympiques de Turin.
Quand je dis toute petite station, c’est de l’ordre du microscopique : un télésiège deux places et deux téléskis, pas plus.
Le forfait est de 5€ pour faire la montée, et une fois arrivé en haut, le domaine est incroyable, du moins si vous avez la forme pour marcher et explorer.

>>  Comment bien choisir ses chaussures de ski ?

Ce jour-là, nous étions encore une fois en shooting et les riders venaient de finir de construire un énorme kicker. Après avoir fait leur test de vitesse, il faut remonter la pente pour atteindre le départ de la prise d’élan. Evidemment, le premier à faire le test doit remonter et faire la trace. Pour Sylvain, l’itinéraire le plus simple était de traverser une grande zone de plat pour rejoindre une crête située à plus de 100 mètres de la zone de réception, mais ce n’est pas le genre de problème qui inquiète les riders de Backcountry.

 

Joel Lahti - Chamrousse 2014 - Shooting Rossignol ©David Tchag

Joel Lahti – Chamrousse 2014 – Shooting Rossignol ©David Tchag


Joël Lahti à Chamrousse 2014 Hiver 2015

Le Backside Air est sans doute le trick le plus exploité par les snowboarders, mais aussi le plus publié dans les magazines. Le soir de cette prise de vue, nous étions en shooting à Chamrousse avec le team Rossignol (Snowboard). Parmi les membres de leur équipe se trouvait un jeune scandinave, Joël Lahti, une vraie machine finlandaise qui répond à toutes les demandes avec un style impeccable.

Pour l’occasion, les shapers de la station avaient construit cet énorme hip, face au soleil couchant qui fait la réputation de la station, ce n’est pas pour rien que le Snowpark s’appelle le « Sunset park » !

Mais ce soir-là, il y avait une petit mer de nuage comme la vallée grenobloise sait si bien les faire et l’ambiance est devenue très particulière en quelques minutes : les nuages sont montés pour masquer le soleil, laissant juste quelques rayons teinter le brouillard qui allait, quelques minutes plus tard, nous ensevelir.

>>  Interview : Jean-Frédéric Chapuis

 

Le brame du Cerf - Encre sur papier - Dessin ©David Tchag

Le brame du Cerf – Encre sur papier – Dessin ©David Tchag


Le brame du Cerf. Encre sur papier.

Le Cerf Élaphe, est probablement le plus gros animal qui hante nos montagnes. Plus de 250 kg pour les mâles adultes, c’est impressionnant quand on les croise en forêt, mais quand on les entend bramer pendant la période du rut on a la chair de poule tellement c’est puissant.

Du coucher du soleil jusqu’au lever du jour Plusieurs cerfs peuvent ainsi se répondre pendant des heures.
C’est d’ailleurs de grâce à cette façon de toiser entre-eux par vocalise, que nous pouvons les localiser et les approcher car il sont moins méfiants.

 

Autoportrait ©David Tchag

Autoportrait ©David Tchag


Autoportrait : Me, Myself & I

Cette photo n’est pas un montage mais une pose lente de 30 secondes. J’ai le flash dans une main et le déclenche manuellement tout en le masquant sous la table pour ne pas qu’il apparaisse sur l’image. Après chaque déclenchement de flash je change de pose et d’endroit.

 

Pour suivre David Tchag :

 @davidtchag

  Act Snowboarding

  @actsnowboarding

345