Quel ski pour quelle pratique ? Les 7 familles

853

Les skis d’un slalomeur n’ont rien à voir avec ceux d’un freerider, leurs formes et leurs profils sont différents. WELOVESKI a poussé la porte du bureau de développement du groupe Rossignol pour rencontrer le chef de produit ski. Quel skis pour quelle pratique ? Franz Marsan vous dit tout.

Franz Mars

Franz Mars

La segmentation des gammes de ski va du terrain très travaillé du stade de slalom jusqu’au terrain non préparé en hors-piste. Si racing et freestyle, sont des catégories à part, dites de niche, retenez ces trois grands univers : piste, all mountain et freeride qui sont non sans analogie avec le monde du vélo : le ski de racing est l’équivalent du vélo de course, la gamme piste est comparable à un vélo urbain, un ski all mountain à un VTT/VTC et enfin un ski freeride se rapproche du VTT DH (Downhill).

 

Le jeu des 7 familles : les caractéristiques pour chaque famille

 

Racing

Destiné à la compétition de ski alpin, la géométrie de ce type de ski est réglementée par la FIS (Fédération Internationale de Ski). L’objectif est la performance, ces skis sont généralement assez lourds avec du titane à l’intérieur. Ils exigent d’être conduits sur la carre.

 

Ski de piste typé SL ou GS

La géométrie de ces skis est assez proche de celle des skis de racing avec des largeurs au patin (largeur sous le pied) de 72 à 75mm. Les skis de piste typés SL (slalom) ont un rayon de courbe court, entre 12 et 15 mètres, pour enchainer les petits virages, alors que les skis de piste typés GS (géant) ont un rayon de courbe plus long, entre 15 et 20 mètres, pour faire de grands virages. Le poids est un critère : on cherchera à alléger le ski pour le confort d’utilisation.

>>  L’entretien des skis

 

All Mountain

Les skis All Mountain sont comparables aux voitures SUV. Majoritairement utilisés sur la piste, ils ont néanmoins des spécificités pour aller hors des pistes : ils sont plus larges au patin, entre 80 et 90mm, avec des rayons moyens de 15-16m. Plus larges, ils seront un peu mois performants qu’un ski de piste, mais auront un meilleur comportement en poudreuse et sur tous les types de terrains. Selon les marques, ces skis peuvent avoir soit un rocker en spatule, soit un rocker en spatule et en talon. Le rocker est un long déroulé de spatule et/ou de talon. Le fait que le déroulé de spatule attaque assez tôt à l’avant du pied réduit la longueur de carre au contact de la neige. Le rocker apporte de la maniabilité, de la douceur et de la polyvalence sur toutes les neiges.

 

Freestyle

C’est un ski double spatule (une spatule à l’avant et à l’arrière), qui permet de skier en marche arrière. Autre particularité, le milieu de la chaussure est placé au niveau zéro du ski (au centre). Ce type de ski, ni trop étroit, ni trop large ave un patin de 86mm en moyenne, doit être résistant pour les réceptions de saut.

ski freeride

Rossignol Soul 7 HD – Freeride

Freeride

Un ski de freeride est pensé pour le hors-piste. On parle de ski de freeride à partir de 90-95mm au patin. Ces skis ont généralement un rocker en spatule et un rocker plus ou moins prononcé en talon. Le rocker rend le ski maniable et lui permet aussi de déjauger en poudreuse.

ski de freetouring

Rossignol Seek 7 Tour – Freetouring

Freerando

La freerando est la contraction de freeride et de randonnée. Les géométries d’un ski de freerando sont similaires à celles d’un ski de freeride, à la différence que le ski de freerando sera allégé. A titre d’exemple, chez Dynastar, une paire de Mythic pour la freerando gagne 600g par rapport à une paire de Legend pour le freeride.

ski de randonée

Franz Mars en randonnée à ski

Ski de randonnée

En moyenne, les skis de randonnée font entre 80 et 90mm au patin et sont beaucoup plus légers que les skis des autres familles. Tous les éléments du ski sont allégés. En revanche, les zones de montage des fixations sont renforcées car elles sont soumises à de fortes contraintes. Les rayons de courbes sont généralement longs, de 18 à 20m pour tenir la carre sur des neiges dures en traversée, notamment en mode ascension.

>>  Rester au sec grâce aux membranes

 

Alors, de quelle(s) famille(s) êtes-vous ?

853