Éco-conception : skis, snowboards et accessoires

93

Après avoir traité de l’ éco-conception dans le textile, WELOVESKI s’attache aux accessoires et à l’équipement : skis, snowboards, chaussures, bâtons. Comment les fabricants peuvent-ils réduire leur impact ? Et vous ? WELOVESKI se penche sur la question.

Éco-conception d'un snowboard

Éco-conception d’un snowboard

Un ski éco-conçu, est-ce un oxymore ?

Soyons honnête, parler d’ éco-conception à propos des skis pourrait s’apparenter à du green washing. En effet, un ski est notamment fait de colle, de mousse injectée et de matières qui ne sont pas franchement éco-friendly. La discipline n’est pas très écolo non plus : on monte en station en voiture –le plus souvent-, on utilise des remontées mécaniques, etc. Pour autant, les fabricants ne sont pas irresponsables et trouvent des solutions pour réduire à minima leur empreinte. Que ce soit via leurs sites de production : des usines aux normes ISO 14001 comme Rossignol et Dynastar ou encore Burton qui veille à améliorer la qualité des émissions produites. Via la fabrication comme Movement, la marque suisse  presse ses skis par voie humide avec un système de surpression ce qui permet d’économiser de la résine, le principal déchet dans la production des skis. « On produit moins de déchet en utilisant moins de résine, on gagne du poids et c’est aussi plus économique ! », explique Yann Zaccaro, du gagnant-gagnant ! Nombre de marques s’attachent à réduire le volume de matières premières.

Composants Jones pour snowboard - éco-conception

Composants Jones – éco-conception

Le choix des composants

Le choix des composants permet aussi aux marques d’être plus écolo-compatibles : fibre de lin, noyau bois issu de forêts certifiées FSC (le Forest Stewardship Council garantit la gestion responsable des forêts), refus d’utiliser du bois exotique, carres et semelles recyclées, suppression des colles avec des solvants au profit d’encres à base d’eau et non toxiques pour l’environnement… priorité aux matériaux écologiques ! Burton Snowboards est l’une des marques les plus avancées, « nous utilisons une résine 100% biodégradable nommée SuperSap . A l’avenir, de plus en plus de planches seront fabriquées selon le principe ReRez, donc quasiment 100% recyclables en fin de vie et transformables en micro billes de PU pour l’injection dans nos embases de fixations. Mais pour le moment nous sommes la seule marque avec Niche Snowboards à travailler selon ce procédé », renseigne Olivier Garcin.

>>  Comment s’habiller pour skier sans détraquer la planète ?

Enfin via des systèmes de récupération des skis en fin de vie, on y revient.

Astuce : pour éviter que les skis que vous achetez n’aient fait 4 fois le tour de la planète, et pour minimiser l’empreinte carbone, privilégier les skis produits sinon en France, du moins en Europe. Chance : la plupart le sont !

éco-conception de snowboards - NICHE - Eco-friendly snowboards

NICHE – Eco-friendly snowboards – éco-conception de snowboards

Accessoires : un impact environnemental accessoire ?

Une chaussure de ski sera moins impactante car tout ou presque est recyclable,- coque en plastique, boucles en métal.

Les bâtons de ski, ceux qui sont en aluminium (comme les canettes de soda !) sont 100% recyclables, les poignets et rondelles en plastique également (poubelle jaune !).

Du côté des masques et des casques, l’éco-conception n’est pas encore significative, mais ça arrive notamment avec les injections et autres mousses recyclées. Les casques Picture développés avec Kali Protective impactent un peu moins la planète : ils utilisent des matériaux recyclés et/ou renouvelables comme la coque issue d’un polymère dérivé de maïs quand la doublure en polystyrène recyclé provient de chutes de tableaux de bord de l’industrie automobile japonaise et les pads oreilles et menton emploient du polyester recyclé. Une piste à suivre.

Pour les sacs à dos, choisissez-les en polyester recyclé, ça existe.

Côté chaussettes, optez pour les marques qui produisent en France avec des fibres naturelles. Acheter local réduit les transports !

 

éco-conception et recyclage avec la filière ski de Tri-Vallées

éco-conception et recyclage avec la filière ski de Tri-Vallées

Pensez aux 4 R : réduire, réparer, réutiliser, recycler

Si vous ne venez au ski qu’une semaine par an, louer son matériel plutôt que de l’acheter et de le laisser à la cave 358 jours par an est un bon moyen de réduire son impact.

>>  3 questions à Mathieu Crépel

Besoin d’une beauté ?  Après un affûtage, ponçage et fartage, vos skis (ou votre snowboard) seront comme neufs.

Pour les entretenir, optez pour un fart sans fluor et non nocif pour l’environnement.

Vous voulez vous séparer de votre matériel encore en état de marche : donnez-le pour lui donner une seconde vie !

Vos skis sont vraiment foutus : recycler-les en mobilier original, soyez créatif ! Ou amenez-les dans une recyclerie : basée en Isère, Tri Vallées  a initié une filière unique en France pour le recyclage des skis, snowboards, chaussures, bâtons, luges… Après traitement, les matériaux composites des skis sont transformés en combustible pour les cimenteries et les métaux sont valorisés en matière première.

 

N’oubliez pas : consommez moins, consommez mieux et comme le dit le naturaliste Théodore Monod,  « le peu qu’on peut faire, le très peu qu’on peut faire, il faut le faire ».

93