Comment sont conçues les lunettes de sport ?

45

Afin que les lunettes de sport n’aient plus aucun secret pour vous, WELOVESKI a rencontré William Foraison, chef de produit « solaires » pour Julbo. L’entreprise fondée en 1888 est une référence de la lunette de sport outdoor. Interview les yeux dans les yeux !

Lunettes de sport Julbo - Crédits photo ®M Daviet

Lunettes de sport Julbo – Crédits photo ®M Daviet

WELOVESKI : Comment développez-vous les collections de solaires, à quelles fréquences et quelles échéances ?  

William Foraison : Chez Julbo, on sort une collection par an au niveau mondial. On travaille avec des cahiers d’idées.  En 2018 on a déjà bouclé la collection 2019 et on travaille sur le cahier d’idées de 2020 à partir des remontées du terrain, de nos athlètes, des remontées commerciales, d’une analyse marketing et d’une veille sur l’ensemble de nos concurrents. Avec tous ces éléments, le chef de produit définit la collection et fait un brief design aux designers. Après la phase design, le bureau d’étude développe les outillages.

 

WELOVESKI : Où se passe la conception et la fabrication des lunettes Julbo ?

William Foraison : Julbo est basée dans le Jura à Longchaumois, berceau de la lunetterie française. La conception, le développement jusqu’aux essais se passent dans le Jura où on a une petite unité de production. Une fois que tout est validé et calibré, on bascule les outillages pour la production du solaire dans notre usine en propre en Roumanie.

 

WELOVESKI : Que faut-il savoir sur les lunettes de soleil de sport ?

William Foraison : Même si c’est devenu un accessoire de mode, la lunette de soleil n’est pas qu’un gadget, c’est vraiment de la protection. On est soumis à des normes de protection des yeux et du visage.

>>  Cinq façons originales de profiter des pistes

 

WELOVESKI : Comment se segmente votre gamme de solaire ?

William Foraison : Notre collection se segmente autour de 3 univers : montagne, nautique et speed pour le trail running et le VTT. Les gammes enfants et juniors sont aussi très importantes pour nous. Pour chaque univers de sports, on essaie de développer les produits les plus pertinents possibles.

Lunettes de sport Julbo - Crédits photo ®M Daviet

Lunettes de sport Julbo – Crédits photo ®M Daviet

WELOVESKI : Pour chaque univers, quelles sont les différences entre les lunettes selon les pratiques ? Prenons l’univers montagne

William Foraison : Une lunette de montagne est un outil : on risque l’ophtalmie si on ne porte pas de lunettes de soleil en haute montagne. On met donc des verres de catégorie 4, les plus protecteurs. Comme on a aussi besoin de protection latérale pour se protéger des rayons du soleil qui viennent sur le côté, la norme de catégorie 4 impose que les 2 côtés des yeux soient protégés. Nos lunettes de montagnes auront un grand champ de vision pour ne pas être gêné par la monture. On essaie aussi de concevoir des lunettes les plus légères possibles, même si la priorité reste la protection. Les branches et le nez sont ajustables sur la majorité des modèles.

 

WELOVESKI : qu’est-ce qui caractérise les lunettes de l’univers nautique ?

William Foraison : Dans l’univers nautique, on propose du verre polarisant qui coupe la réverbération du soleil sur l’eau qui provoque l’éblouissement. On a aussi des verres photochromiques qui réagissent à la lumière et aux UV et s’adaptent en fonçant ou en s’éclaircissant, sachant que la photochromie, notre marque de fabrique depuis 10 ans, n’est pas propre à cette gamme. Sur ce segment, soit les lunettes sont flottables à 100%, soit c’est le cordon qui est flotteur. Avoir des lunettes couvrantes sur les côtés comme en montagne est important. Offrir un maximum d’étanchéité l’est aussi pour les sports de vitesse sur l’eau. Il faut beaucoup de protection avec des verres cat.4 mais on est souvent en Polar 3, Polar 3+. Notre verre photochromique Octopus monte en cat.4 mais ça dépend des pratiques sur l’eau.

Lunettes de sport Julbo - Crédits photo ® Matt Wragg

Lunettes de sport Julbo – Crédits photo ® Matt Wragg

WELOVESKI : Quelles caractéristiques ont les lunettes de trail et de vélo ?

William Foraison : Ce sont des sports dans lesquels on cherche la légèreté. Avec Martin Fourcade, on a développé la gamme Aero, des produits très légers. L’aération et un grand champ de vision sont importants.

>>  5 endroits pour buller au Spa

 

WELOVESKI : La couleur des verres a-t-elle de l’importance ?

William Foraison : Les yeux sont protégés quelle que soit la couleur des verres y compris avec des verres transparents car tous les verres normés filtrent 100% des UV et offrent 100% de protection pour ne pas abîmer notre œil. Cependant, on adapte la couleur selon l’univers et le sport. Ainsi pour la montagne on fait le choix d’un verre brun qui repose les yeux, c’est une question de confort car il faut couper certaines longueurs d’ondes dans les univers de neige et de glace. Pour le nautisme on opte pour un verre fumé ou gris pour avoir le moins de distorsion entre la réalité et ce qu’on voit avec lunettes. Pour la gamme speed, nos verres ont une teinte jaune brun, à rose vermillon.

 

Merci William pour cette mise au point sur les lunettes. Nous y voyons désormais plus clair !

45