Quel vélo pour quelle pratique ?

216

2 roues, un guidon, une potence, des pédales, dit comme ça, le vélo c’est simple ! DH, freeride enduro, cross-country, VTT, VTC, gravel, commuting… là ça l’est tout de suite moins ! Quel vélo pour quelle pratique, WELOVESKI vous aiguille.

Vélos Genius SCOTT

Vélos Genius SCOTT

Le Vélo Tout Terrain semi-rigide ou tout suspendu ?

De manière générale, les VTT se divisent en deux catégories : les VTT semi-rigides avec une suspension avant et les VTT tout-suspendus dotés de suspension avant et arrière. Ces dernières années, les VTT tout-suspendus ont gagné du terrain car ils sont devenus plus légers et efficaces mais aussi parce que la pratique du VTT a évolué et emmène les vététistes sur des sentiers plus accidentés, où la suspension arrière offre alors confort et sécurité.

Les VTT de descente ou DH (pour Down Hill) sont logiquement tout-suspendus avec de plus un grand débattement à l’avant et à l’arrière.

L’enduro qui est la discipline phare des dernières années se pratique aussi avec un VTT tout-suspendu à grand débattement sur des pistes ludiques et sinueuses de difficultés variables mais à profil descendant.

Le cross country (XC), parcours à profil montant, plat et descendant est une discipline complète qui se pratique sur chemins larges ou étroits avec des vélos à petit débattement. Autrefois, les pratiquants de Cross-Country privilégiaient les vélos semi-rigides. Mais aujourd’hui, on ne voit presque plus que des tout-suspendus sur le circuit de Coupe du Monde.

vélo E-Genius SCOTT - Crédits photo Grant Gunderson

vélo E-Genius SCOTT – Crédits photo Grant Gunderson

Quel débattement ?

Les VTT tout-suspendus sont donc à leur tour répartis en plusieurs catégories, selon leur débattement. On compte généralement quatre grandes catégories, données ici par ordre croissant de débattement : XC, Trail, Enduro et DH.

>>  Randonnée : comment bien remplir son sac à dos ?

Un pratiquant de cross country privilégiera la légèreté et l’efficacité au pédalage et choisira entre un semi-rigide ou un tout-suspendu taillé pour la course. Le cycliste qui aime parcourir les sentiers et recherche un vélo confortable, optera pour un peu plus de débattement. Lorsque le plaisir se retrouve surtout dans la descente et dans des terrains très accidentés mais que la montée se fait tout de même à la force des mollets, on est dans une pratique enduro, le vététiste se dirigera alors vers encore plus de débattement. Pour les fadas de Bike Parks où il s’agit uniquement de descendre, si possible vite, si possible raide et si possible en faisant quelques sauts, il leur faut un vélo dit DH et un casque intégral !

Si vous êtes un cycliste occasionnel, que vous cherchez simplement à garder la forme et à vous faire plaisir sur des chemins accessibles, et ceci à un prix abordable, dans ce cas, un VTT semi-rigide confortable est probablement le meilleur choix.

 

Bien sûr, ces VTT qu’on appelle désormais musculaires ont leur frères à assistance électrique : qu’ils soient semi-rigides ou tout-suspendus, les VTTAE connaissent un bel essor, surtout en montagne.

Vélo Contessa Genius SCOTT

Vélo Contessa Genius SCOTT

Concluons par la nouvelle tendance venue des USA : le gravel. Le gravel est un vélo au profil route doté de pneus à crampons pour explorer confortablement pistes et chemins forestiers.

 

Merci à Clément Martin, chef de produit VTT Scott, pour ses précieux conseils !

 

Sur le site de la marque Scott, trouvez des conseils utiles pour choisir le vélo idéal

>>  Les événements cyclos de l’été 2018 à ne pas manquer !
216