Pumptrack, la nouvelle activité ludique à tester !

3778

Les pumptracks fleurissent en France. Mais qu’est-ce que c’est ? Pour le savoir WELOVESKI a rencontré Yannick Menneron, le directeur de Bike Solutions dont le métier est d’accompagner les communes dans la réalisation de bike parks, ainsi que l’aménagement et la conception de pumptrack. Cette nouvelle activité ludique et accessible s’adresse au plus grand nombre : enfants, adultes, débutants, riders pro… tout le monde s’éclate sur une Pumptrack que ce soit en vélo, skate, roller ou trottinette ! Interview.

Pumptrack Combloux © Bike Solutions - Vanessa andrieux

Pumptrack Combloux © Bike Solutions – Vanessa andrieux

WELOVESKI : Qu’est-ce qu’une pumptrack ?

Yannick Menneron : Une pumptrack est un espace de loisirs multi-pratiques dédié aux engins à roues, et plus spécialement les vélos. C’est un terrain composé d’un ensemble de bosses et de virages, sans aucun replat, et qui permet d’avancer sans avoir à pédaler.

 

WELOVESKI : Quel est le revêtement du sol en général ?

Yannick Menneron : Il y en a avec beaucoup de matières, mais les meilleures sont en enrobé, ce qui est de loin le meilleur revêtement.

Pumptrack Megève © Bike Solutions

Pumptrack Megève © Bike Solutions

WELOVESKI : Quelle surface prend une pumptrack ?

Yannick Menneron : On peut faire un belle pumptrack sur des terrains d’environ 1500 m2. On peut faire sur des surfaces plus petites, mais on perd en variété de parcours. On peut aussi faire sur des surfaces plus grandes !

 

WELOVESKI : D’où ça vient et quand est-ce que le pumptrack est apparu ?

Yannick Menneron : C’est assez vieux et ça vient des Etats Unis pour les modèles les plus simples en terre. Les versions les plus abouties en enrobé sont apparues en Suisse au début de la décennie, et nous avons réalisé avec Bike Solutions, la première pumptrack en France à l’été 2015, à Willgottheim en Alsace. D’autres ont suivi depuis !

Pumptrack Combloux © Bike Solutions - Vanessa andrieux

Pumptrack Combloux © Bike Solutions – Vanessa andrieux

WELOVESKI : Avec quel type de vélo peut-on pratiquer ? En skate ou longboard, en trottinette, c’est possible aussi ?

Yannick Menneron : On peut y aller avec n’importe quel type de vélo. Avec un vélo sans suspension arrière, ce sera plus facile et on se fera davantage plaisir. Aucun problème pour y aller en skate ou en trottinette, au contraire c’est même super sympa !

>>  Interview d’un mécanicien VTT Julien Forêt : la tête dans le guidon à Chamonix

 

WELOVESKI : Quel est l’intérêt d’une pumptrack ? Comment ça marche, quel est le but du jeu et quelles qualités ça nécessite ?

Yannick Menneron : L’intérêt est multiple. C’est une nouvelle façon de faire du vélo ! Les débutants s’amusent sur les bosses et dans les virages, et s’entraînent à avancer sans pédaler. Quand on y arrive c’est grisant ! Lorsque l’on devient un peu meilleur et qu’on prend un peu de vitesse, alors ça devient physique : après une bonne session de pumptrack on est lessivés, et pourtant on n’a pas donné un seul coup de pédale ! C’est une belle activité sportive qui nécessite une bonne coordination.

Une pumptrack bien faite comporte différents niveaux de « lecture » pour que les débutants s’amusent tout en permettant un challenge pour les meilleurs. D’ailleurs on voit des clubs de ski s’entraîner en vélo sur les pumptracks : cela permet de s’entraîner à utiliser le relief d’un terrain pour s’accélérer : des qualités importantes en compétition en sports d’hiver –en snowboardcross et skicross notamment-, mais aussi en VTT, BMX…

Au début, ça ne nécessite pas de qualité particulière. Acquérir le bon geste n’est pas compliqué, c’est donc accessible à tous. Un minimum de savoir-vivre pour respecter les autres pratiquants est par contre indispensable.

Tout ça gratuitement.

© Crédit photos Combloux Tourisme – Bike Solutions

Une journée ordinaire à la sortie de l’école… Quand on vous dit que la Pumptrack ne désemplit pas! © Crédit photos Combloux Tourisme – Bike Solutions

WELOVESKI : Sont-elles toutes construites sur le même modèle ?

Yannick Menneron : Non les pumptracks sont toutes différentes, enfin Bike Solution les fait toutes différentes ! Il y a une infinité de variantes. C’est un peu comme en cuisine : il y a quelques règles de base à connaître, ensuite la créativité est illimitée. Même si ça paraît simple en apparence, créer une pumptrack sympa, sécuritaire et durable requiert une véritable expertise et c’est assez compliqué. Les designs peuvent être plus ou moins difficiles à rouler, comportant plus ou moins de croisements.

>>  La chaussure de randonnée du futur

Prenons exemple sur deux de nos réalisations en Haute-Savoie : la Pumptrack  de Combloux et celle de Megève. Face au Mont Blanc, la pumptrack de Combloux a été implantée dans une zone ludique pour donner une seconde jeunesse à un vieux terrain de BMX à l’abandon, à côté d’un skate park, d’un city stade. On s’en est donné à cœur joie dans le design : la Pumptrack de 1200m² est facile à utiliser, avec ses deux niveaux de difficulté intégrés. Mais si l’on y regarde de plus près, les possibilités de transfert sont nombreuses pour les riders les plus téméraires. Il y a mille façons de l’utiliser, et l’aménagement ne désemplit pas. Une de nos plus belles réussites. http://www.combloux.com/fr

A Megève, nous avons conçu une pumptrack compacte au cœur du village. Nous avons fait d’un espace restreint une pumptrack fun et multi-niveaux. Elle est un peu spéciale car elle est faite en un seul bloc pour optimiser l’espace. Avec ses deux niveaux de pratiques et de nombreux transferts possibles, il est possible de l’utiliser de bien des façons. C’est l’une de nos rares Pumptrack sans sens de circulation pour encore plus de combinaisons. Elle est plébiscitée par les skateurs. http://www.megeve.fr

Pumptrack Combloux © Bike Solutions

Pumptrack Combloux © Bike Solutions

WELOVESKI : Où en trouve-t-on en France ?

Yannick Menneron : Il doit y avoir une cinquantaine de pumptracks en France à l’heure actuelle, ce qui en fait moins d’une par département, il n’y en a donc pas beaucoup ! Si vous en cherchez en montagne, vous en trouvez à Combloux, Megève, Loudenvielle, Habère-Poche, La Plagne, les 2 Alpes…

Ndlr : dans les Alpes du Sud, la station de Vars s’est également dotée d’une pumptrak, une boucle artificielle de 40m de long avec deux virages à 180°.

>>  Randonnée : comment bien remplir son sac à dos ?

 

Cerise sur le gâteau : l’accès aux pumptracks est généralement gratuit.

 

 

3778