La chaussure de randonnée du futur

27

Concevoir une chaussure au plus près du pied de l’utilisateur, comme un costume sur-mesure, telle est la direction des nouveaux développements dans la chaussure de randonnée, et plus encore dans la chaussure de running. WELOVESKI s’est penché sur la personnalisation des chaussures. Est-ce l’avenir ? 

Forge2 ©Technica

Forge2 ©Technica

La personnalisation appelée aussi bootfitting existe depuis longtemps pour les chaussures de ski, un sujet que WELOVESKI a déjà traité. Figurez-vous que ça n’existait pas encore pour les chaussures de randonnée qui méritaient un dépoussiérage, peu de choses ayant bougé depuis ces dix dernières années !

Le printemps 2018 a marqué l’arrivée dans quelques magasins de la Forge, la première chaussure outdoor personnalisable. On doit cette innovation à la marque italienne Tecnica, connue aussi pour ses chaussures de ski.

« Pendant des décennies, nous avons rêvé de posséder des chaussures uniques et exclusives, modelées sur notre pied. Nous en avons tous assez d’utiliser des chaussures qui ne chaussent pas bien ou qui demandent de longues périodes d’adaptation avant de devenir confortables. Nous savons parfaitement que des milliers de passionnés d’activités de plein air rêvent de la même chose et c’est pourquoi nous avons voulu offrir une solution rapide, efficace et avantageuse dans une paire de chaussures uniques et personnalisées », confie Federico Sbrissa, directeur de collection de Tecnica Outdoor.

MEshUnit ©Salomon

MEshUnit ©Salomon

La chaussure de randonnée sur-mesure

La Forge préfigure les chaussures de demain. Grâce à la technologie C.A.S (Custom Adaptative Shape) propre à la marque qui l’utilisait jusqu’alors pour les chaussures de ski alpin. Cette technologie offre un chaussant à 360° pour un fit parfait, grâce à ses matériaux thermoformables et à un système breveté. Cette chaussure de grande randonnée /trekking à tige haute s’adapte parfaitement à votre pied pour un confort instantané et un maintien optimum du talon. Il suffit de 20 minutes pour que le technicien vendeur prépare la chaussure à votre pied de A à Z, une mise en œuvre en magasin facile et somme toute rapide.

>>  Comment s’habiller pour skier sans détraquer la planète ?

Comment ça se passe ? Il y a différentes étapes : le technicien fait d’abord la semelle offrant un soutien adapté à la voûte plantaire. Elle passera 8 minutes dans un four spécial, 8 autres minutes seront nécessaires pour la chaussure enveloppée dans un chausson, puis vous mettez votre pied dans un chausson gonflant. Finalement peu de manipulations et peu de temps pour ressortir du magasin avec une chaussure forgée pour vous !

MEshUnit ©Salomon

MEshUnit ©Salomon

Le running à vos pieds

Les marques de chaussure de running sont sur les starting-blocks pour vous proposer une chaussure à la morphologie de votre pied, adaptée à votre foulée et bien sûr à votre pratique. Salomon a justement quelques foulées d’avance avec son programme de personnalisation de chaussures  S/LAB ME:sh Unit basé à Annecy. Inspirées par Kilian Jornet, le meilleur coureur de trail au monde qui souhaitait une chaussure de trail running conçue spécialement pour ses pieds, ces chaussures Salomon sont disponibles depuis le 1er juin 2018.

Il aura fallu près d’une décennie de recherche, de conception et de tests, pour que l’équipementier propose à tous les coureurs le même service sur mesure que celui mis à la disposition des meilleurs athlètes mondiaux. Pour se faire, il se concentre sur quatre points clés : le fit anatomique (forme du pied), le fit biomécanique (mouvement du pied), le terrain sur lequel la personne va utiliser ses chaussures, et ses préférences personnelles en termes notamment de sensations et d’esthétique.

« La fabrication d’une chaussure S/LAB ME:sh ne nécessite que 30 opérations mécaniques et manuelles, alors qu’il en faut actuellement 180 pour créer une chaussure de running avec les méthodes de production classiques. Il ne faudra que 12 composants pour fabriquer une chaussure S/LAB ME:sh contre 50 en moyenne à l’heure actuelle. Le fait que les chaussures S/LAB ME:sh puissent être produites sur des marchés locaux permet de réduire significativement l’empreinte carbone engendrée par les opérations d’expédition », explique Jean-Yves Couput, responsable du projet S/LAB ME:sh.

>>  Rester au sec grâce aux membranes

Adidas investit également sur la personnalisation des chaussures dans une sorte d’usine du futur, la « Speedfactory ».

 

L’avenir nous dira si la personnalisation est bien le futur de la chaussure d’outdoor et de running.

 

 

27