Isolation de nos vêtements de sport

42

Polaire, isolation synthétique, duvet d’oie, isolation mixte, garnissage en laine… l’offre en terme d’isolation est vaste et c’est le cheval de bataille des marques techniques de textile en quête des matières thermales les plus performantes pour que vous restiez au chaud et au sec. WELOVESKI décrypte les différents garnissages et matières qui apportent chaleur et confort.  

isolation PrimaLoft

isolation PrimaLoft

Il existe au moins 5 solutions de garnissages pour avoir chaud :

  • Le duvet naturel d’oie ou de canard, le meilleur des isolants thermiques.
  • Les isolations synthétiques type Thinsulate, Primaloft, Polartec Alpha, Thermolite, etc.
  • Les isolations alliant duvet et synthétique, le meilleur des deux mondes !
  • Les garnissages en laine pour un apport de chaleur immédiat.
  • La doublure aluminisée sur le principe de la couverture de survie.

Le choix de la bonne couche thermale est clé en montagne. Chaleur, respirabilité et compressibilité sont les trois principaux critères qui détermineront le choix de l’isolant adapté à vos attentes. Prenez en compte l’usage, la température et l’intensité de votre pratique.

 

Dans la famille des matières naturelles

> Mon truc en plumes !

Léger et extrêmement compressible, le duvet est précieux pour les montagnards ! Le must au niveau chaleur et confort.

Les duvets utilisés sont bien souvent un mélange provenant d’oies et de canards.

Le duvet c’est gonflé, en tout cas, plus il l’est, plus il est chaud ! L’indice CUIN (pour cubic inches per ounce  appelé aussi « fill power » en anglais) indique son pouvoir gonflant, autrement dit sa capacité d’isolation thermique : plus cet indice est élevé, plus l’isolation donc l’apport de chaleur sera élevé. 900 cuin  est le maximum, pour les gros duvets d’expédition.

>>  Découvrez le métier de Skiman

En détaillant les étiquettes d’une doudoune, vous pourrez lire par exemple Goose 90/10, ce qui signifie 90% de duvet et 10% de plumettes. Normalement plus la doudoune contient une grande proportion de duvet par rapport aux plumes, plus l’isolation est efficace.

Aujourd’hui le duvet se recycle et emploie par exemple les garnissages de vieux oreillers.

On l’a vu le duvet perd ses propriétés thermiques en cas d’humidité, pour pallier à cela, il est de plus en plus fréquemment traité déperlant.

 

> La laine Swiss Wool

Les garnissages en laine sont apparus il y a quelques années. La laine est naturellement anti-odeur et reste chaude même humide, l’apport de chaleur est immédiat. Un garnissage naturel à retrouver chez Ortovox, Icebreaker, Smartwool…

 

Dans la famille des matières synthétiques : c’est la ouate qu’elle préfère !

Vastes sont les solutions des fabricants de matières isolantes synthétiques qui imitent le duvet : Polartec, l’inventeur de la polaire, PrimaLoft et  Thinsulate sont les labels les plus connus.  Certaines marques développent également leurs propres technologies d’isolation, c’est le cas de The North Face.

 

> Le Polartec Alpha

L’isolation synthétique Polartec Alpha est l’évolution la plus récente. Elle combine chaleur et respirabilité avec un style « doudoune» ultra-léger. Perméable au vent, la petite quantité d’air que laisse passer le tissu permet d’évacuer la transpiration rapidement, ainsi Polartec Alpha peut être utilisé pour une multitude d’activités comparé aux isolants classiques puisqu’il apporte de la chaleur, mais respire dans les phases actives, ce qui est idéal pour les ascensions. On retrouve la technologie Alpha chez nombre de marques alpines comme Norrona et Millet.

isolation PrimaLoft Eco

Isolation PrimaLoft Eco

> L’isolation PrimaLoft à tendance eco-friendly

Développée à l’origine pour l’armée américaine comme alternative synthétique et déperlante au duvet naturel, cette microfibre isolante, souple, légère, respirante sèche rapidement. Parfaite pour une sous-veste chaude à porter sous une veste imper-respirante en Gore-Tex.

>>  Initiation snowboard : les petits aussi !

Actuellement, plus de 35% des produits isolants PrimaLoft sont fabriqués avec des matières recyclées, de 45 jusqu’à 70% pour le PrimaLoft Silver Insulation Eco. Le PrimaLoft Gold Insulation Eco en contient par exemple 55% et fut d’abord utilisée par Patagonia en 2016 avant d’être accessible à l’ensemble de l’industrie depuis 2017. PrimaLoft a recyclé 58,8 millions de bouteilles en plastique pour les transformer en vêtements depuis 2015.

Dernier développement, le PrimaLoft Black Insulation Thermoplume, matière entièrement synthétique dotée de propriétés comparables au duvet naturel qui assure une chaleur équivalente au duvet 550 cuin.

isolation PrimaLoft conçue à partir de bouteilles plastiques

isolation PrimaLoft conçue à partir de bouteilles plastiques

> Thinsulate vise la durabilité

Pour son isolation thermique synthétique, Thinsulate emploie des ouates peu épaisses mais super isolantes, les microfibres (Polyester et Polyolefin) ayant la capacité d’emmagasiner beaucoup d’air, le meilleur des isolants. Légères, elles sont aussi extrêmement résistantes au lavage car intimement liées par un procédé propre à Thinsulate, mais aussi très respirantes et compressibles. Une isolation Thinsulate, c’est la garantie d’un vêtement durable qui garde ses performances saisons après saisons.

 

Alors duvet synthétique versus duvet d’oie ?

Aussi léger l’un que l’autre, le duvet synthétique est meilleur marché et plus facile d’entretien que le duvet naturel (d’oie ou de canard), mais ce dernier reste inégalé en terme d’isolation thermique et de compression. Le duvet synthétique repousse l’eau et sèche plus vite que le duvet naturel qui perdra ses propriétés d’isolation s’il est mouillé car c’est son gonflant c’est-à dire l’emprisonnement d’un certain volume d’air, qui assure l’isolation et donc l’apport de chaleur. Aujourd’hui, beaucoup de duvets naturels sont traités hydrophobes.

>>  Qu'est ce que le GMX ?

 

Vous avez désormais toutes les solutions pour rester bien au chaud dehors !

 

42