Comment s’équiper pour le fast hiking ?

357

Ni trail running, ni randonnée, le fast ou speed hiking c’est un peu des deux ! Il consiste à pratiquer la randonnée à un rythme soutenu sur des terrains techniques. Comment s’équiper pour cette marche rapide ? WELOVESKI passe en revue l’équipement adéquat.

On connaît le fast food, voilà le fast hiking pour les randonneurs pressés, ou ceux qui veulent mettre le turbo pour aller plus loin, plus vite ! Plus rapide et sportive que la traditionnelle randonnée, mais moins intense que le trail-running, cette discipline complète à la croisée des chemins ne demande qu’à accélérer à grandes enjambées, voir au pas de course selon le degré d’inclinaison du terrain.

La rando au régime fast, se conjugue à un équipement light.

 

Vêtements : protection, respirabilité, et légèreté

Mieux vaut avoir une tenue adaptée aux météos changeantes car souvent la montagne varie, et parfois en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire !

Optez pour une veste légère et compressible coupe-vent, imperméable et respirante à glisser en fond de sac. Les vestes employant la nouvelle technologie Gore-Tex Shakedry sont adaptées au fast-hiking : elles associent déperlance permanente, imperméabilité, respirabilité et légèreté extrêmes. Peu volumineuses, elles se font oublier. Autre option, une veste type softshell.

La régulation thermique fait aussi partie des fondamentaux pour choisir des vêtements adaptés à cette pratique. Ils doivent avoir un haut pouvoir respirant de sorte à évacuer la transpiration dans les phases actives pour un séchage rapide. Certaines premières couches thermiques font plus qu’évacuer la transpiration, elles sont faites de tissus à rafraîchissement permanent à l’instar de la nouvelle technologie Polartec® Power FillTM.

>>  Comment s’habiller pour skier sans détraquer la planète ?

Comme dans tous les sports actifs, le coton est à proscrire en montagne car il retient l’eau.

Les meilleures chaussures du monde ne vous seront d’aucune utilité sans de bonnes chaussettes : choisissez-les thermorégulantes, anti-frottements et anti-ampoules.

900 g le poids total de cet équipement Millet, qui dit mieux !

900 g le poids total de cet équipement Millet, qui dit mieux !

Le sac à dos : pas plus de 20L !

Le but est de privilégier un équipement léger pour ne pas s’encombrer de poids inutile et avancer plus vite. Un sac de 15 litres sera donc largement suffisant pour faire du fast hiking et emporter le nécessaire sur son dos. Il doit être confortable, prêt du corps, avoir un profil étroit, un dos ventilé, ne pas balloter, ni entraver les mouvements.

Il doit aussi intégrer une poche d’hydratation afin de pouvoir vous désaltérer sans vous arrêter de marcher.

 

Les chaussures : votre moteur !

Comme le reste, les chaussures de fast hiking misent sur la légèreté. Elles devront procurer une bonne prise, de la traction et du soutien. Elles auront également un déroulé de pied plus souple qu’une chaussure de randonnée. Chez Lowa, par exemple, le profil arrière est prononcé et l’avant beaucoup plus bas afin d’accentuer le déroulé de pied actif pour les démarches accélérées. La semelle extérieure doit bien sûr avoir du grip pour être sécurisante et stable. Elle aura cependant un crantage moins marqué sur l’avant pour faciliter la course.

Une chaussure de fast hiking se doit d’être robuste et équipée de pare-pierres pour dévaler les terrains accidentés en protégeant vos orteils.

 

>>  Comment se repérer sur les pistes ?

Les bâtons : un plus

Les chamois ont quatre pattes, les hommes, deux jambes et deux bâtons ! Ils vous serviront autant dans la montée pour vous propulser en avant, un peu comme en ski de fond, que dans la descente pour vous équilibrer et amortir les chocs des appuis. Dans tous les cas, ils soulageront vos membres inférieurs et vous aideront à aller plus loin, tout en faisant travailler le haut du corps.

Les bâtons sont de précieux amis sur les terrains exigeants. En carbone, ils seront plus légers, mais plus onéreux.

La collection été 2019 de Dynafit pour le speed hiking. Crédit : Dynafit

La collection été 2019 de Dynafit pour le speed hiking.
Crédit : Dynafit

Enfin, n’oubliez pas de glisser dans votre sac des barres énergétiques en cas de fringale, de l’eau, de la protection solaire, des lunettes de soleil adaptées au sport de catégorie 3 voir 4 si vous évoluez en haute montagne, un « buff » et/ou une casquette.

 

On n’est pas là pour acheter du terrain !

357