Dans les roues de Kilian Bron, pilote de VTT

168

N’a-t-on pas idée de rouler en VTT sur les falaises d’une via ferrata, sur un 6000 mètres péruvien ? Kilian Bron, 27 ans, oui ! Poser ses roues là où personne n’aurait imaginé le faire, c’est son truc. WELOVESKI a rencontré le prodige du VTT à La Clusaz, lors de l’Alps Bike Festival, où il a présenté en avant-première mondiale son nouveau film Mission Chili.

WELOVESKI : vous êtes un défricheur, vous aimez rouler sur tous les reliefs du monde et produire vos vidéos, à l’instar d’un Candide Thovex en ski. Est-ce que le skieur de La Clusaz vous inspire ?

Kilian Bron : Candide, oui, je m’en inspire beaucoup. Avec ma web série Mission EP lancée en 2018, l’idée était de montrer ma vision du vélo qui est un peu différente ! Ce projet m’a emmené sur les falaises abruptes de celle des Dolomites en Italie. J’ai aussi roulé sur les plus hautes dunes du monde et un 6000 mètres au Pérou, alliant alpinisme et VTT, je suis passé par le désert namibien, j’ai sauté d’un parapente avec mon VTT. J’ai participé à l’Etape du Tour de France à ma manière (nldr : d’une façon peu académique). J’imagine et réalise tout de A à Z avec mon binôme cadreur, photographe (et colocataire !), Pierre Henni.

 

WELOVESKI : Comment vous est venu le goût du VTT ?

KB : C’est mon père qui m’a donné le goût à la montagne. J’ai toujours aimé tout ce qui touche au pilotage, que ce soit en voiture, en vélo, en ski. Je voulais être pilote de chasse. J’ai vécu mes 8 premières années à Annecy et passé les 10 suivantes à Bourg Saint-Maurice au pied de la station des Arcs. C’est là que j’ai attaqué le vélo. J’aime être dehors, à 12 ans, le vélo était le moyen le plus facile de m’évader. J’habitais à côté du funiculaire et j’ai commencé par la descente (ndlr : VTT Dowhill ou DH) sur les montagnes à proximité, une pratique un peu engagée. Pour aller bien plus loin, j’ai élargi ma pratique en alliant le côté physique à la montée et le côté engagement à la descente. J’ai senti par rapport à d’autres sports, que j’avais quelque chose en plus, je me sentais à l’aise. Vélo de descente, vélo de route, BMX, j’aime tout.

>>  Comment se préparer pour le ski ? Nos conseils pour avoir la meilleure condition physique !

 

Photos © Richard Bord
Très investi pour la station de La Clusaz, dont il est l’ambassadeur, Kilian Bron développe et imagine les tracés du bike park de la station des Aravis, « Le Domaine ».

 

WELOVESKI : vous êtes passé par la case compétition ?

KB : Oui, j’ai commencé à faire de bons résultats en DH sur les coupes de France à l’âge de 17 ans et j’ai été sélectionné en coupe du monde. J’ai goûté en même temps à l’aspect media, film, photo, editing, ça m’a plu.  J’ai envoyé  une vidéo à un concours lancé par un lunettier, « la Julbo Ride Session ». J’ai été retenu et je me suis envolé pour le Maroc avec des figures de la scène française du VTT, c’était mon tout premier voyage, on m’avait fait confiance, je voulais donner du mien : à bloc, le deuxième jour du tournage, je me suis cassé le scaphoïde en tombant dans un canyon en plein cœur de l’Atlas ! Ce voyage a été un déclic et le vélo a commencé à prendre beaucoup de place dans ma vie.

WELOVESKI Sur certaines lignes comme dans les Dolomites, vous flirter avec vos limites, vous vous y préparez ?

KB : Oui bien sûr. Cette idée de descendre cette via ferrata en VTT je l’ai eu des mois en amont.  Je savais que c’était risqué alors je me suis conditionné en roulant en montagne sur des chemins exposés avec une technique de pilotage beaucoup plus fine, précise, trialisante, bien différente de celle que j’ai sur les bike parks. Je repère à pieds la portion que je vais descendre en VTT et le jour J je sais exactement où je vais passer. Je fais abstraction des trucs qui ne me servent pas, le vide, la ligne de vie que je frôle avec ma main et je répète. Je me mets à 95% en terme d’engagement pour me laisser une marge, mais je suis concentré à 200%, je rentre dans une bulle. J’ai peur avant de partir, mais jamais pendant, ce serait fatal. Et si je sens que je ne fais pas un avec mon vélo, que mes pieds ne sont pas le bout de mes pneus, je n’y vais pas.

>>  Le top 10 des bike parks en France

 

WELOVESKI : votre agenda est bien rempli, entre la compétition, les films, le développement de bike park, vous cumulez les compétences !

KB : Je cours les coupes du monde d’enduro et de descente marathon, ma spécialité. J’ai l’esprit de compétition. Je  vise le top 20 mondial en enduro et j’espère réitérer cette année ma première place au Mountain of Hell 2018, descente marathon des 2 Alpes. Je participe au développement des tracés du bike park « Le Domaine » de La Clusaz et j’apporte ma patte à l’événement VTT de la station, l’Alps Bike Festival ; j’ai imaginé le départ en mass-start pour l’enduro. Je travaille sur le développement de produits pour mes équipementiers, je fais aussi de la création de contenu… Je suis bien occupé !

 

Kilian vous laisse avec le dernier épisode MISSION CHILI – Ep.5 “Une véritable aventure humaine et une sacrée leçon de vie”. Un film de Pierre Henni à voir sur FB :

https://www.facebook.com/watch/?v=679241359190883

ou Youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=I28rvUeFaJ8&feature=youtu.be&utm_source=Partenaires+Kilian&utm_campaign=224a7bbe30-

 

Post-It :

Ses partenaires : Intense Cycles | Mavic I Racer I SRAM | Rock Shox I Hutchinson | La Clusaz | Skoda I GoPro | Oakley | Bluegrass I Crosscall I Camelbak I Slicy I San Marco I Renthal I HT I Joe’s No Flat

Sa page FB : https://www.facebook.com/kilianbronpage/

Insta : http://www.instagram.com/kilianbron

 

 (Re)voir les épisodes de Mission EP

MISSION EP.1 : https://mavic.exposure.co/mission-episode-1-kilian-bron
MISSION EP.2 : https://mavic.exposure.co/mission-episode-2-kilian-bron
MISSION EP.3 : https://mavic.exposure.co/mission-episode-3-kilian-bron
MISSION EP.4 : https://mavic.exposure.co/mission-episode-4-kilian-bron

168