La brassière, cette protection indispensable au ski

932

Souvent oubliée, la poitrine des femmes est une partie du corps humain soumise à un stress important. Et notamment lors d’une pratique sportive. Les sports d’hiver provoquent des vibrations et des à-coups qui sollicitent les seins. On prend alors le risque de les fragiliser. Pour les protéger, le port d’une brassière en adéquation avec votre morphologie est vivement recommandé. Vous pensiez tout savoir sur votre poitrine, et comment la protéger ? Rien n’est moins sûr…

 

                                     Photo : © Scott Webb on Unsplash

 

 

Les effets du sport sur la poitrine

 

Les ligaments de Cooper. C’est à eux que vous devez la tonicité de votre poitrine. S’ils viennent rattacher les glandes mammaires à votre peau, ces ligaments sont fragiles. Lors d’un mouvement (vertical ou latéral), la poitrine subit des microtraumatismes qui viennent étirer ces ligaments. Et selon l’intensité de l’effort, les seins peuvent peser jusqu’à 5 fois plus que leur poids d’origine ! Les conséquences de cela ?  Des douleurs et un affaissement voire une diminution de la poitrine. Sympa ! Si vous avez une petite poitrine, ne pensez pas être épargnée… Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les petites poitrines sont les plus vulnérables car pourvues de peu de graisse. Alors peu importe la taille, le port d’une brassière est de rigueur.

 

 

Les avantages d’une brassière pour le ski

 

Plus qu’un soutien-gorge, la brassière va maintenir la poitrine dans le mouvement, peu importe l’intensité de celui-ci. Une bonne brassière saura réduire l’impact des mouvements verticaux et latéraux sur la poitrine. Ainsi elle préserve des douleurs et, à long terme, d’un affaissement de la poitrine.

>>  Comment bien choisir son casque ?

 

Comment bien choisir sa brassière ?

 

Plutôt que de technologie, votre choix devra se porter sur le mix de matières ; un mélange de mailles respirantes, élastiques et autobloquantes. Pour minimiser le rebond, votre brassière doit disposer d’une bande de contention renforcée, et sur le haut de la poitrine, et vers l’extérieur. Une construction qui limitera l’effet de rebond et les mouvements latéraux. Un entre-sein rigide et des demi-bonnets en tissu de contention viendront assurer le bon placement de chaque sein. Pour un réglage optimal, une brassière réglable au niveau des bretelles et du dos sera à privilégier.

 

                            Tableau_grille_taille_brassieres : ©Thuasne

 

Quelle taille pour sa brassière de ski ?

 

Tout d’abord, il est essentiel de bien connaitre sa silhouette, et ses mensurations. Une fois ces données en main, référez-vous au guide des tailles pour vous aiguiller, et trouver ainsi le modèle adéquat à votre morphologie. Inutile d’avoir une brassière pour chaque sport pratiqué. Cependant il est recommandé de changer sa brassière tous les ans si vous êtes une sportive régulière, adepte de plusieurs pratiques, voire plus fréquemment selon le nombre de lavages.

 

Alors dorénavant, mesdames, pensez à mieux protéger vos atouts !

932