Écoresponsabilité : les stations de ski labellisées Flocon Vert

888

Chaque année, vous vous interrogez sur votre destination de sports d’hiver. Et si, cette année, vous optiez pour une station de ski engagée dans la préservation de l’environnement ? Avec le label Flocon Vert, ski et écologie sont compatibles ! Les stations font la promesse d’une gestion écoresponsable de leur territoire. Explications.

 

 

Quelles bonnes pratiques écoresponsables ?

 

Transports, énergies, gestion de l’eau, accessibilité, action sur le territoire… Le label Flocon Vert (dont la démarche a été initiée par l’association Mountain Riders) ne compte pas moins de 21 critères. Tout de même ! Cette analyse opérée par un jury qualifié vient catégoriser les bonnes ou mauvaises pratiques des stations de ski françaises.

 

                                                       @Mountain Riders

 

En 2020, elles étaient 7 stations de ski lauréates : la station des Rousses (Jura), la Vallée de Chamonix-Mont Blanc, la station de Châtel (Haute-Savoie), La Pierre Saint Martin (Pyrénées-Atlantiques), Chamrousse, Valberg et Megève. Mais pour quelles actions ?

Skier écoresponsable, c’est possible !

 

Du côté des Rousses, l’engagement écoresponsable s’illustre de deux actions phares qui concernent autant les habitants que les touristes avec un système de tri ambitieux et un réseau de chauffage approvisionné de bois local.

La station de Chamonix-Mont Blanc a quant à elle développé un réseau de transport sur l’ensemble de la vallée pour limiter la pollution. Sujet important pour la vallée. La station a par ailleurs mis en place d’un Plan Climat sur le territoire sur le moyen/long terme.

>>  Plouf, profitez des lacs alpins cet été !

La station de Châtel concentre ses efforts sur des campagnes actives pour inciter à la mobilité douce et au tri déchets. Tandis qu’à La Pierre Saint Martin, on pourra compter sur un enneigement et un entretien durable des pistes. Sans oublier le dispositif d’acheminement des touristes vers la station, à faible impact !

 

 

Labellisée en 2017, Chamrousse se distingue avec l’opération de ramassage éco-festive « Chamrousse propre », des panneaux photovoltaïques sur plus de 300m2 de toiture, et la revalorisation du pastoralisme. Une belle initiative pour préserver l’agrotourisme !

Dans les Alpes-Maritimes, la station de Valberg a lancé une campagne de protection du tétras-lyre (espèce montagnarde dont la parade est impressionnante…). Elle lutte aussi contre la pollution lumineuse qui lui a valu l’obtention du label « Village étoilé », et valorise la mobilité douce au sein de la station. De quoi ravir les admirateurs de ciel étoilé !

Pour finir ce top 7, la station de Megève s’est engagée dans la transition énergétique avec l’offre d’une électricité locale et renouvelable à 100%. Mais ce n’est pas tout : la station s’oriente sur tout un volet social pour l’éducation, la lutte contre le gaspillage alimentaire et contre la pollution. Elle se voit par ailleurs félicitée pour avoir transformé peu à peu son activité touristique du fait d’un enneigement annuel moindre…

 

Vous pensiez qu’une transition vers un tourisme hivernal durable n’était pas possible ? Voici des exemples concrets qui vous prouvent que les actions sont déjà enclenchées. WeLoveSki félicite ces stations engagées dans ces travaux de grande envergure, tout comme celles certifiées Green Globe (Tignes, Grand Massif, Valmeinier, Serre-Chevalier etc.). Et si, vous aussi, vous souteniez une station de ski plus verte et plus responsable cet hiver ?

>>  Guide pratique du printemps du ski : événements & bons plans

 

 

888