Quel équipement pour un trail blanc ?

967

Si le trail urbain a le vent en poupe depuis plusieurs années déjà, bon nombre de stations de montagne proposent désormais des courses et itinéraires de trail blanc. Le trail sur neige s’est naturellement imposé comme une nouvelle pratique en montagne. Tranquillité ressourçante, traversée de grands espaces, découverte de paysages sauvages… le trail blanc fait rêver autant qu’il interroge sur l’équipement qu’il requiert. Car oui, pour se faire plaisir sur neige (damée ou non), il est important d’avoir le matériel de base. Quels sont les immanquables pour préparer au mieux son trail blanc ?

 

 

Protéger vos extrémités du froid !

Un trail mérite un peu d’anticipation. Car qui dit neige, dit températures négatives. Et un mauvais équipement peu vite faire tourner votre rêve en drame. Alors pour éviter les pics de stress et de frayeur, et pour assurer un maximum de confort et de performance, pensez à bien vous protéger du froid.

 

                                                       @Journal du Trail

 

 

Cap sur les extrémités ! Un bonnet fin ou un bandeau pour couvrir vos oreilles, et une paire de gants respirants et imperméables afin de garder les mains au chaud et au sec sont les premiers équipements indispensables. N’oublions pas les pieds souvent négligés (à tort !). Une paire de chaussettes chaudes anti-frixion limitera l’apparition d’ampoules sur vos petits petons. Un must surtout si vous commencez à avoir les pieds mouillés…

>>  Comment s’équiper pour le fast hiking ?

 

 

Un équipement trail 3 couches pour le haut du corps

Pensez flexibilité… Effectivement, lors d’une course il est primordial de pouvoir se couvrir ou se découvrir en fonction de l’effort déployé. Et ce, sans se risquer de prendre froid. Pour cela, privilégiez un équipement en 3 couches :

 

  1. un T-shirt thermique à manches longues pour maintenir le buste et les bras au chaud tout en évacuant la transpiration
  2. une couche chaude isolante pour éviter de prendre froid, type micro polaire
  3. une veste imperméable (mais respirante) pour vous protéger des intempéries. Et oui, il se peut que les intempéries soient au rendez-vous ! Mieux vaut donc être couvert contre la neige, le vent, la pluie.

 

Pour le bas, un legging de trail thermique sera idéal afin de garder vos gambettes actives et protégées.

 

                                                          @Snowuniverse

 

 

 

Top 5 des chaussures pour un trail blanc

Jusqu’ici, les trails blancs se déroulaient plutôt sur les itinéraires raquettes, les sentiers piétons, voire en liseré de piste de ski. De la neige damée donc. Mais la tendance s’étend aux parcours vierges et sauvages. Courir sur secteur non-damé rend la pratique beaucoup plus technique. Entre fort dénivelé, secteur verglacés, terrains instables… s’équiper d’une bonne paire de chaussure de trail est donc essentiel.

 

 

Tour d’horizons sur notre sélection 2020 des chaussures qui privilégient l’accroche, l’étanchéité, et l’isolation thermique :

>>  La révolution des chaussures de ski pour 2018/2019

 

– la Salomon Snowspike cswp, avec sa guêtre intégrée imperméable, sa semelle ContaGrip et une douzaine de pointes en tungstène pour assurer une progression sur neige fraiche, compacte ou glacée ;

– La Sportiva Blizzard GTX, avec sa guêtre intégrée hydrofuge et des clous intégrés dans la semelle extérieure ;

– la Saucony Peregrine 8 Ice+, qui offre un très bon compromis entre amorti et dynamisme ainsi qu’un très bon rapport qualité-prix. L’idéal pour commencer sans faire de trou dans son portefeuille ;

– La Sportiva Crossover 2.0 GTX, une vraie tout-terrain, hyper étanche. Notez qu’elle offre la possibilité d’ajouter des clous pour progresser sur itinéraire glacé ;

– last but not least, la Salomon S/LAB XA Alpine 2 qui offre un excellent compromis entre protection, amorti, stabilité et respirabilité.

 

 

                                                                 @Salomon

 

Pour les traileurs confirmés s’aventurant sur des courses techniques et verglacées, une paire de chaines sera par ailleurs la bienvenue.

 

 

Quel matériel de base pour un trail blanc ?

À côté de ces équipements techniques, n’oubliez pas les essentiels pratiques ! Avant de partir tête baissée, pensez à vous prémunir de :

– une lampe frontale pour progresser de nuit ;

– une couverture de survie pour vous protéger en cas de stop ;

– une ceinture porte-gourde, ou mieux, une poche à eau placée dans le dos (pensez à vous hydrater régulièrement !) ;

– quelques barres énergétiques pour un coup de boost entre deux stands ;

>>  Comment bien choisir son casque ?

– et pourquoi pas une montre connectée pour enregistrer votre performance !

 

Maintenant que vous savez tout, il ne reste plus qu’à vous entraîner ! 😉

967